Diversification de l’économie : le Congo, un pays potentiellement producteur de miel

13
Diversification de l’économie : le Congo, un pays potentiellement producteur de miel
Diversification de l’économie : le Congo, un pays potentiellement producteur de miel

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le président fondateur de la coopérative agropastorale Ya Diyi, le sénateur Juste Justin Goma Gabou, a présenté le 9 décembre, aux élus de la chambre haute du Parlement, les onze activités principales de la stratégie qu’il a mise en œuvre, dans le cadre du développement de l’apiculture professionnelle au Congo.

Branche de l’agriculture, l’apiculture consiste à élever les abeilles dans le but d’exploiter les produits de la ruche, notamment le miel, la cire, la gelée royale, le pollen, la propolis et le venin d’abeille, largement utilisé dans les traitements des douleurs et de certaines maladies inflammatoires. Membre de la Commission défense et sécurité du Sénat, Juste Justin Goma Gabou pense que la République du Congo est un grand pays potentiel producteur de miel du Nord au Sud.

« Dans le cadre la diversification de son économie, le Congo peut compter, sans risque de se tromper, sur le secteur apicole. Les moyens d’y parvenir demeurent à sa portée. Il suffit de former le maximum des Congolais au métier d’apiculteur ; susciter l’intérêt des pouvoirs publics de prendre en main cet important secteur économique par des appuis financiers conséquents, à l’instar des autres pays africains, aujourd’hui producteurs et exportateurs de miel »

, a-t-il expliqué. Il a précisé que le secteur apicole peut jouer un rôle très important dans le pays au même titre que les autres matières premières et contribuer de ce fait au produit intérieur brut..

Pour hisser le Congo au rang des pays africains producteurs et exportateurs de miel, Juste Justin Goma Gabou a élaboré une stratégie de développement consistant, entre autres, à utiliser les techniques garantissant la protection de l’environnement, en commençant par celle de l’abeille. « En effet, au-delà de la production de miel et des autres produits de la ruche, c’est l’abeille qui contribue efficacement à la protection de l’environnement, à travers son rôle implacable de pollinisation, sur tout le couvert végétal d’un pays », a-t-il déclaré.

Cette stratégie porte également sur l’installation d’une usine de fabrication des ruches ; la capture des abeilles dans des ruches adaptées, le suivi et la récolte de miel ; la création d’une école de formation en apiculture professionnelle ; l’intégration de la femme et de la jeune fille dans toutes les opérations apicoles ; la création des plantations renfermant des espèces d’arbres et des plantes attirant les abeilles pour la fabrication de miel.

Il s’agit aussi de la construction d’une miellerie moderne ; la création d’autres centres de formation en apiculture professionnelle dans les autres départements du pays ; les possibilités de disposer des textes juridiques destinés à protéger intégralement l’abeille actuellement menacée par les techniques désastreuses de cueillette de miel.

La coopérative agropastorale Ya Diyi entend, par ailleurs, créer une fédération d’apiculteurs congolais pour booster un secteur dans lequel ces derniers exercent leur profession en vase clos ; obtenir une certification pour garantir la qualité des produits et les conditions d’exportation à l’extérieur.

« Le dernier appel lancé par le chef de l’Etat, à l’endroit des députés et sénateurs, exhortant chacun d’eux à disposer d’un champ, m’a permis de choisir le mien : le champ du développement de l’apiculture dans notre pays. J’ai pris la ferme décision de contribuer efficacement au développement de l’apiculture dans notre pays et de permettre à ce secteur d’apporter sa part au produit intérieur brut national, comme cela se passe dans plusieurs pays du continent »

, a conclu le sénateur Juste Justin Goma Gabou, sollicitant l’aide de l’Etat.

Une initiative positivement appréciée par le président du Sénat, Pierre Ngolo, et le ministre d’Etat, chargé des Relations avec le Parlement, Pierre Mabiala, qui ont encouragé le sénateur Juste Justin Goma Gabou à persévérer dans sa démarche et à encadrer les autres sénateurs.

Présente dans les départements de la Likouala, de la Sangha, du Pool, de la Bouenza et du Kouilou, la coopérative agropastorale Ya Diyi s’installera, sous peu, dans le Niari et la Cuvette. Ses initiateurs entendent créer, dans chaque département, un centre de formation en apiculture professionnelle, pour permettre aux Congolais de pratiquer cette culture.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here