itous ibara propose les énergies renouvelables contre le réchauffement climatique

3
itous ibara propose les énergies renouvelables contre le réchauffement climatique
itous ibara propose les énergies renouvelables contre le réchauffement climatique

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le président directeur général de l’Académie des sciences et des arts du Congo, Maurice Itous Ibara a révélé le 19 novembre à Brazzaville, que la culture des nouvelles énergies renouvelables du sol et sous–sol serait le moyen efficace pour lutter contre le réchauffement climatique mondiale à température zéro degrés Celsius.

« L’Objet de cette rencontre, est de montrer à travers des expériences personnelles comment les énergies renouvelables peuvent apporter la solution à la problématique liée au dérèglement climatique. La culture des nouvelles énergies renouvelables sont d’un grand apport dans la gestion de l’atmosphère. Grâce à l’énergie telle que le pétrole non polluant, les mines non polluantes, associés au pétrole polluant à un degré infini, nous donne une équation capable de réussir le règlement climatique à température zéro, zéro degré Celsius », a expliqué Maurice Itous Ibara lors de la 3ème session de la biennale de la science et technique des énergies renouvelables du sol et du sous-sol de la planète terre.

« L’homme est souvent accusé d’être responsable du réchauffement climatique. Il faut ajouter à cela que les énergies produites par le soleil ne sont qu’à 17 % et les 83 % restant doivent être complétés par l’homme en cultivant 900.000.000 de gisements du pétrole non polluant pour réussir un taux capable régler le climat à zéro degré Celsius ou décarbonisation de l’environnement, car l’énergie renouvelable à une longévité de plus de 2500 ans », a-t-il précisé.

Maurice Itous Ibara a par ailleurs invité les pays qui ont des terres Actol à s’approprier la culture des nouvelles énergies renouvelables pour pallier la problématique du réchauffement climatique.

Cette rencontre tenue sous le thème « culture des nouvelles énergies Renouvelables solution au réchauffement climatique mondiale à température 0,0°c », a été l’occasion pour le chercheur de présenter les expériences et résultats obtenus pour faire face au règlement climatique.

Les résultats ont été salués par les participants qui ont sollicité l’accompagnement des autorités. « Le travail scientifique réalisé par le docteur Maurice Itous Ibara prouve que la science au Congo évolue. A travers ses œuvres nous osons croire qu’il peut changer les choses dans le domaine scientifique du pays. Il devrait donc bénéficier de l’accompagnement des pouvoirs publics », a fait savoir un participant, Abraham Ibela.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here