Fondation congolaise pour la recherche médicale : neuf lauréates pour la Bourse « Femmes et Sciences »

3
Fondation congolaise pour la recherche médicale : neuf lauréates pour la Bourse « Femmes et Sciences »
Fondation congolaise pour la recherche médicale : neuf lauréates pour la Bourse « Femmes et Sciences »

Africa-Press – Congo Brazzaville. La remise des prix s’est déroulée, le 12 novembre, au cours d’une cérémonie officielle organisée à l’hôtel Ledger (ex-Méridien) à Brazzaville, patronnée par le secrétaire général de la Fondation Congo assistance, Michel Mongo.

Pour la première fois, grâce au soutien de ses partenaires, la Fondation congolaise pour la recherche médicale ( FCRM) a offert des bourses Femmes et sciences à des étudiantes qui ne sont pas du tout engagées dans ses activités et qui sont engagées dans toutes les filières scientifiques. Cette bourse mensuelle sera une aide pour ces jeunes filles afin qu’elles puissent se consacrer paisiblement et pleinement à leurs études.

D’après les organisateurs, un appel à candidatures a été lancé le 15 avril 2021 pour les étudiants de Master 1 et de Master 2 dans les filières scientifiques de l’Université Marien-Ngouabi et de l’Université Denis-Sassou-N’Guesso. Au total, soixante-neuf candidatures ont été reçues jusqu’au 27 juin à minuit, date limite de réception des candidatures.

A l’issue de l’évaluation de la conformité des dossiers, cinquante-sept candidatures ont été retenues pour l’évaluation écrite fondée sur des questions de culture générale. Quatorze candidates ont eu des points suffisants pour être invitées à une interview avec le comité de sélection au cours de laquelle les qualités d’argumentation des candidates ont pu être évaluées. Au terme de celle-ci, neuf candidates ont été sélectionnées.

En outre, un prix d’encouragement scientifique a été également remis au Dr Lydie-Stella Koutika. Ce prix vise à reconnaître une scientifique congolaise ayant conduit un travail de recherche exceptionnel ou prometteur pour la communauté.

Notons que l’accompagnement de la FCRM ne se résume pas seulement à un soutien financier, mais aussi à la mise à disposition d’opportunités de formation localement dans la sous-région, en France, en Europe ou aux Etats-Unis.

Pour la présidente de la FCRM, la Pre Francine Ntoumi, l’objectif de la FCRM est d’encourager la jeune fille et les femmes congolaises à s’engager dans les carrières scientifiques, car le pays n’a pas suffisamment de scientifiques. Elle a ajouté que la stratégie mise en œuvre a plusieurs paliers : la promotion des femmes qui sont déjà engagées dans les sciences ; l’évolution vers des stéréotypes positifs des femmes scientifiques ; la sensibilisation de la population et tout particulièrement en milieu scolaire pour susciter des vocations et, enfin, l’encouragement des étudiants afin qu’ils poursuivent leurs études universitaires dans les filières scientifiques.

Après la remise des prix aux heureux récipiendaires, le secrétaire général de la Fondation Congo assistance, Michel Mongo, a, au nom de la première dame, remercié la Pre Francine Ntoumi, pour son dévouement dans la recherche scientifique et surtout en mettant en première ligne la jeune fille congolaise. Il a ensuite réitéré l’appui constant de la Fondation Congo assistance envers la FCRM pour que la science congolaise puisse rayonner davantage. Il a invité les filles qui ont été promues à compter sur la FCRM.

« Je suis en Master 1 biologie cellulaire et moléculaire à la Faculté des sciences et techniques. Je suis très heureuse, très satisfaite et reconnaissante auprès de la FCRM de m’avoir octroyé cette bourse… », a confié l’une des lauréates, Euphra Dareine Bitoumbou.

En rappel, depuis 2009, la FCRM donne des bourses aux étudiants et étudiantes participants à ses projets dans le cadre de leurs thèses de doctorat.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here