Coopération : Raul Mateus Paula réaffirme le soutien de l’UE au Congo

2
Coopération : Raul Mateus Paula réaffirme le soutien de l’UE au Congo
Coopération : Raul Mateus Paula réaffirme le soutien de l’UE au Congo

Africa-PressCongo Brazzaville. Après trois années d’exercice en République du Congo, l’ambassadeur de l’Union européenne (UE), Raul Mateus Paula, a fait ses adieux, le 16 août ,au chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.

A l’issue du tête-à-tête avec le président de la République, Raul Mateus Paula a fait savoir qu’ils ont évoqué les grands enjeux de la coopération, du partenariat entre le Congo, l’Afrique, et l’UE, sans oublier des projets en perspective.

« Je suis venu saluer et remercier le président de la République, les autorités et le peuple congolais pour tout le soutien et l’amitié à mon endroit, ainsi que pour les conseils qu’ils me prodiguaient pendant mon séjour », a déclaré Raul Mateus Paula, ajoutant qu’il garde des souvenirs d’un pays merveilleux, et qu’il sera toujours un ami du Congo et de l’Afrique.

Parlant des relations entre l’UE et le Congo, il a assuré que grâce au financement de cette institution, le pays peut mettre en place des projets de développement dans son ensemble. Parmi ces projets, il a cité, entre autres, le programme d’appui à la gouvernance forestière, le programme de gestion durable de la faune sauvage, l’appui à la société civile pour améliorer et faciliter l’accès aux services sociaux de base, l’employabilité des jeunes vulnérables à Pointe-Noire, le projet du Bassin du Congo et celui du climat des affaires.

« La gouvernance de la pêche est un sujet en cours dans lequel l’Union européenne et la France sont beaucoup engagées. Ce sont des projets très intéressants dans le contexte du changement climatique. La gouvernance des forêts est aussi un projet très important », a indiqué Raul Mateus Paula.

Dans le cadre un peu plus multilatéral, il a cité des projets liés à l’environnement, c’est-à-dire au soutien des zones de savane pour l’agriculture, en vue de préserver les forêts.

« Dans ces différents projets, l’UE est un acteur majeur. Elle pourra encore faire davantage, en fonction du rythme et de l’évolution des réformes »

, a précisé l’ambassadeur de l’UE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here