Académie Alima : la phase de détection des adolescents connaît un franc succès

3
Académie Alima : la phase de détection des adolescents connaît un franc succès
Académie Alima : la phase de détection des adolescents connaît un franc succès

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le projet de l’Académie « Alima » prend de plus en plus de l’épaisseur. Les talentueux jeunes joueurs ayant tapé dans l’œil des organisateurs des séances de détection au Complexe sportif de la Concorde ont réussi à transmettre une bonne image du Congo.

Plus d’une centaine d’enfants était sur le terrain pour passer un test auquel a assisté le ministre des Sports. Mais seuls quarante seront retenus pour intégrer l’Académie Alima d’Oyo. Le bilan à mi- parcours indique déjà un chiffre record de mille enfants déjà détectés. Les organisateurs auront sans nul doute l’embarras du choix mais les petits détails techniques ainsi que le respect d’âge vont primer dans ce projet de longue haleine dont les bases qui ont été posées satisfont déjà Hugues Ngouélondélé. «Les jeunes joueurs qui seront sélectionnés feront la pépinière nationale. Il faut pour le football être patient aujourd’hui. Les résultats seront probants dans quelques années », a-t-il déclaré. Le ministre voit déjà une éventuelle possibilité de créer une émulation entre les joueurs évoluant au pays et ceux de la diaspora dans la sélection des athlètes qui vont défendre à l’avenir les couleurs de l’équipe nationale.

Académie Alima est un projet à triple pieds, porteur d’espoir de former les joueurs congolais en vue de faire d’eux les professionnels. C’est un partenariat gagnant-gagnant puisque l’Etat congolais s’est engagé à accompagner cette académie dans sa mission de détecter et de promouvoir les talents en mettant à sa disposition toutes les conditions favorables afin de permettre à Playse Congo d’atteindre ses ambitions.

Playse Congo s’engage à son tour à former les jeunes footballeurs, conformément à sa vocation d’identifier les meilleurs talents du pays pour un accompagnement optimal, rendre le football accessible à tous dans les meilleures conditions et aspirer à devenir un grand centre de formation d’Afrique. La prise en charge des jeunes dès 12 ans et le suivi jusqu’aux portes du professionnalisme, dans le but de permettre au Congo de retrouver la place qui était la sienne sur l’échiquier continental, faisant partie des priorités. « il y a un très grand engouement autour du projet. On essaie de trouver les meilleurs profils car il y a beaucoup de talents », a reconnu l’un des organisateurs.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here