les organisations de la société civile sensibilisées au protocole de la norme itie

5
les organisations de la société civile sensibilisées au protocole de la norme itie
les organisations de la société civile sensibilisées au protocole de la norme itie

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives a organisé le 25 novembre à Brazzaville, un atelier de sensibilisation des organisations de la société civile sur le protocole de leur participation à la norme ITIE 2019, en vue de disséminer les informations y relatives.

« L’ITIE s’appuie spécialement sur un ensemble d’exigences. Etant donné que la société civile est la partie la plus fragile de ce processus, le conseil d’administration a mis en place le protocole de participation de la société civile, pour permettre aux parties prenantes de travailler librement et efficacement, afin de contribuer à la mise en œuvre de l’ITIE au service de la gouvernance des ressources naturelles », a déclaré le vice-président de l’ITIE Congo, Christian Mounzéo, au cours de l’atelier de sensibilisation des acteurs de la société civile .

Le protocole de participation de la société civile constitue un instrument de contribution à la norme, visant à protéger la société civile dans sa participation directement ou indirectement aux travaux de l’ITIE.

« Si la société civile n’est pas suffisamment libre pour travailler, le pays ne peut prétendre être conforme à cette norme, d’où la nécessité de pouvoir amener les parties prenantes à l’ITIE ainsi que la société civile pour s’approprier le document de travail de l’ITIE, afin que l’espace public soit garanti et que celle-ci travaille dans les meilleures conditions », a-t-il ajouté ,

Pour un membre du comité national ITIE, Brice Makosso, la norme ITIE 2019, nécessité sept permettront au Congo de relever les défis de l’impact de l’ITIE et des débats publics. « A travers cette sensibilisation nous tenons à vulgariser la norme ITIE, pour que les citoyens comprennent les exigences de ladite norme en matière de transparence dans le secteur des industries extractives», a-t-il fait savoir.

Une participante Bébène Ndamba a estimé que les connaissances acquises lors de cette réunion impacteront sur le domaine de la transparence des revenus, mais aussi améliorera la qualité de vie des populations.

Le comité national ITIE bénéficie du soutien du Projet des réformes intégrées du secteur public. Rappelons que le Congo est actuellement en processus de validation de la norme ITIE 2023.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here