« Je pense que nos joueurs n’ont pas encore conscience du potentiel qu’ils ont », Dominique Cionci (AS V.Club)

4
« Je pense que nos joueurs n’ont pas encore conscience du potentiel qu’ils ont », Dominique Cionci (AS V.Club)
« Je pense que nos joueurs n’ont pas encore conscience du potentiel qu’ils ont », Dominique Cionci (AS V.Club)

Africa-Press – Congo Kinshasa. Les Dauphins Noirs de l’AS VClub se sont rapidement remis au travail, deux jours après leur victoire (1-0), dans le derby de la capitale contre le rival et éternel ennemi, DCMP. Profitant de notre présence à la séance d’entraînement de ce samedi avant-midi, notre rédaction représentée par Isaac B’ampendee, a eu le privilège d’échanger avec le coach de l’AS V.Club, Dominique Cionci, sur bien de sujets faisant l’actualité chez les Moscovites.

De leur élimination en Coupe de la CAF, à l’état de l’équipe actuellement en passant par l’ambition de la saison, à cœur ouvert, Dominique Cionci nous a introduits au sein de V.Club par cet entretien croisé, dont voici les grandes lignes :

Isaac B’ampendee : Bonjour coach et merci de nous accorder cet entretien, déjà dites-nous, comment vous sentez-vous après l’élimination précoce de VClub en la Coupe de la CAF ?

Dominique Cionci

: L’élimination a été malheureusement précoce, mais bon, tout le monde veut gagner. Il faut savoir que, Marumo Gallants n’est pas une petite, contrairement à ce que les gens peuvent dire. C’est un club né d’une fusion entre deux équipes qui prenaient déjà part au championnat sud-africain. On aurait dû et on aurait pu passer, malheureusement la dernière seconde (du match retour) nous a été fatale et il faut faire avec. On est reparti au travail, on va de l’avant, et on essaie de faire le mieux possible. Vous l’avez vu lors du dernier match contre DCMP. Même si c’était un match âpre, les joueurs ont montré qu’ils pouvaient réagir, ils étaient dans la réaction positive.

Cette victoire contre le Daring dans le derby, peut-elle être considérée comme un déclic pour la suite de la saison de VClub ?

Je dirai oui, par rapport à l’historique de deux clubs, surtout la pression et la rivalité saine. C’était un déclic, mais peut-être pas encore, parce qu’il va falloir enchaîner. Nous avons gagné, ce n’est que trois points que nous prenons. Donc, il faut confirmer. Je ne sais pas dire que le déclic a été fait ou non. C’est encore frais. Nous avons trois matchs d’affilée à disputer à partir de ce lundi, puis le 04 et le 8 novembre. Ça sera aussi important de prendre trois points sur ces matchs là. Ça va permettre de nous hisser déjà vers le haut du tableau et deuxièmement, d’enchaîner et aller chercher le titre de la Linafoot, qui est maintenant un réel objectif pour nous. Donc, on va se battre aux côtés des autres équipes qui ont le même programme que nous, c’est-à-dire la victoire finale…

À titre personnel, l’élimination en Coupe de la CAF sonne-t-elle le goût d’une mission manquée avec VClub ?

Non. J’ai hérité d’une équipe en recomposition. Nous nous sommes faits éliminer sur une bêtise, peut-être un manque de concentration, on croyait que c’était fini. Les joueurs étaient déçus comme moi d’ailleurs[…]. Ç’a été un point négatif dans la mesure où nous visions au minimum la groupes des pools. Il faut se servir de cela pour bâtir quelque chose de positif, pour avancer et ne pas s’arrêter là.

Avez-vous toujours le soutien de vos dirigeants, de vos joueurs et des supporters ?

J’ai un peu de la peine pour les supporters, car j’aurai aimé qu’ils soient dans le stade, ça nous aurait aidé en Coupe de la CAF… Mais actuellement, je suis toujours là et je pense que nos joueurs n’ont pas encore tous conscience du potentiel qu’ils ont. Car ce sont des bons joueurs, je ne dis pas tous. On a une majorité des joueurs ayant un gros potentiel. Pour moi, malgré le niveau physique qu’on a montré contre DCMP, on est aujourd’hui à 70-80% de ce qu’on peut tirer de l’équipe. Je pense que quand on sera à 100%, ça va très mal, on sera très difficile à jouer…

Avez-vous déjà réussi à incruster votre vision de jeu ou votre philosophie sur cette équipe de VClub, que vous avez prise en retard par rapport au début de la saison ?

Dès que j’ai su que j’allais m’engager avec VClub, j’ai commencé à travailler en visio-conférence… Le coach Raoul m’a dit qu’on a des bons éléments, il fallait qu’on parte de là pour arriver à mettre en place le jeu que nous avons aujourd’hui. Si vous êtes attentifs, vous voyez bien qu’on a la possibilité d’avoir 3 ou schémas de jeu, en partant du schéma de base, qu’on peut remédier en cours de match. Mais je pense que ce n’est pas après 4 matchs du championnat plus les deux de la CAF qu’on peut tirer les enseignements. On tirera les enseignements en décembre, car là, il y aura déjà un classement plus visuel, on a aura fait beaucoup de matchs importants. On sait qu’on a de manque à des postes. Pour ça, il faut évidemment des moyens pour recruter. Aujourd’hui, on fait avec, les joueurs sont réceptifs, on travaille avec eux pour les tirer vers le haut. On sait aussi qu’il faut avoir une équipe de base, et elle commence petit à petit à prendre forme.

Rattrapé au score contre Marumo, face aux Immaculés, vous marquez et arrivez à tenir l’avance jusqu’à la fin. Pouvons-nous Parker d’une progression ?

Même quand on a pris ce but contre Marumo Gallants, défensivement, l’équipe avait déjà commencé à travailler. Vous savez que c’est à force d’enchaîner des matchs que les automatismes viennent. Aujourd’hui, la défense est en train de se stabiliser.

Dominique Cionci est-il heureux dans VClub ?

Bien sûr que je suis heureux parce que je vis bien, mais je serai plus heureux si au final, on est champion, soit au plus mal, on est deuxièmes (du championnat) pour avoir à jouer la Ligue des Champions. Mais moi j’aimerais bien être champion.

Puisqu’il y a de manque à certains postes comme vous le dites, avez-vous programmé un renforcement de l’effectif ?

Oui il nous faudrait un milieu de terrain qui compense nos faiblesses et un attaquant supplémentaire qui puisse appuyer ceux qui sont là, pour avoir un trial buteur. Vous voyez que c’est ce qui nous manque. Après, les autres joueurs travaillent pour pallier. Tant qu’on aura pas la solution, on fera confiance à ces joueurs. La perle rare est difficile à trouver. Nous l’avons peut-être chez nous, mais, il va falloir qu’elle se réveille…

C’est quoi l’ADN ou le style de Dominique Cionci ?

Ma philosophie de jeu est portée sur la possession de balle, et un jeu tourné vers l’avant. Après, je mise sur le côté athlétique, c’est-à-dire qu’il faut empêcher l’équipe adverse de jouer, en fonction de toutes les images que je peux visualiser, des échos que je peux avoir. Nous jouons en fonction des adversaires, mais c’est vice-versa. Bref, ma philosophie est centrée sur la possession de balle et un jeu vers l’avant, privilégiant la solidarité entre joueurs sur le terrain.

Avant de finir coach, comment vivez-vous cette expérience à la tête d’un club de la RDC ?

J’ai déjà eu quelques expériences en Afrique, j’ai entraîné au Togo, où j’ai été deux fois champion avec l’AS Douanes. Oui cette expérience me plaît, parce qu’il y a beaucoup de charges. On a le devoir d’aligner à chaque match un onze de départ. Sans y mettre des sentiments personnels, on prend ceux qui sont meilleurs sur le moment, c’est aux autres de travailler pour mériter leur place.

Pour finir, un mot sur le début de saison de la recrue phare de VClub, le togolais Marouf Tchakei, qui passe pour le métronome de l’équipe dans l’entre-jeu…

Je connais Marouf depuis qu’il est tout petit. Je regardais ses matchs de la sélection, parce que je suis quand même resté 9 au Togo avec ma famille. Marouf est un joueur très intéressant, un métronome comme vous le dites. Aujourd’hui, les équipes savent qu’on a Marouf et contre DCMP par exemple, il a pris beaucoup de coups. Il faut arriver à jouer avec lui d’une manière qu’il soit un peu plus libre sur le terrain, peut-être chercher sa doublure pour qu’il puisse respirer aussi.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here