Journée mondiale de la Francophonie : les enfants sensibilisés à la création des scénarios avec les marionnettes

2
Journée mondiale de la Francophonie : les enfants sensibilisés à la création des scénarios avec les marionnettes
Journée mondiale de la Francophonie : les enfants sensibilisés à la création des scénarios avec les marionnettes

Africa-PressCongo Kinshasa. A l’occasion de la Journée Internationale de la Francophonie célébrée le 20 mars, l’Institut Français de Kinshasa, avec la compagnie Théâtre de Marconte, a organisé un atelier qui a vu des enfants, de quelques horizons de Kinshasa, apprendre l’art de fabriquer et manipuler des marionnettes, avec le dialogue au centre de leurs différents scénarios.

A ACTUALITE.CD, S. Konde, animateur principal de l’atelier et président de la compagnie Théâtre de Marconte, a indiqué que les scénarios ont été créés à partir de 10 mots.

« On a mélangé la parole et la marionnette parce que c’est la journée mondiale de la francophonie. Chaque année, la francophonie lance la caravane de 10 mots, c’est autour de ces 10 mots que nous avons créé des scénarios qui ont permis aux enfants de jouer avec les marionnettes », a-t-il souligné.

Les enfants ont su développer leurs imaginations en dessin. Ils ont appris le découpage, le montage, le bricolage, la peinture et la manipulation des marionnettes.

S. Konde explique le choix des enfants comme la cible première de leur démarche.

« Notre objectif, c’est commencer dans les bases. C’est commencer par les enfants et eux seront les défensreurs, les témoins de demain. Notre cible en premier lieu, c’est les enfants parce que nous sommes une compagnie pédagogique », a dit cet artiste marionnettiste.

L’Institut Français de Kinshasa a organisé cette activité pour célébrer la Journée Internationale de la Francophonie mais aussi pour la Journée mondiale de la Marionnette, célébrée le 21 mars.

La compagnie Théâtre de Marconte initie, depuis 13 ans, des projets de culture pour tous. Elle organise des sessions de formation de théâtre et de marionnette avec élèves dans les écoles à Kinshasa et en province. Elle a un objectif pédagogique de permettre aux enfants de développer l’art de la parole libre en milieu scolaire et ailleurs. Elle lutte également pour cultiver l’importance des activités culturelles dans l’enseignement.

Emmanuel Kuzamba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here