Sacre de Mgr Joseph-Bernard Likolo à Lisala : Les remontrances du cardinal Fridolin Ambongo sur les politiciens de la Mongala !

1
Sacre de Mgr Joseph-Bernard Likolo à Lisala : Les remontrances du cardinal Fridolin Ambongo sur les politiciens de la Mongala !
Sacre de Mgr Joseph-Bernard Likolo à Lisala : Les remontrances du cardinal Fridolin Ambongo sur les politiciens de la Mongala !

Africa-PressCongo Kinshasa. Arrivés en nombre important à Lisala dans la province de la Mongala le 29 mai dernier pour assister au sacre du 4ième évêque du diocèse du même nom, les politiciens originaires de cette province ont été bien sermonnés publiquement par le cardinal Fridolin Ambongo dans son homélie aux allures d’un réquisitoire contre toute cette bande de méchants et gourmands, à en croire son message.

C’est sous de tonnerre d’applaudissements en faveur du cardinal et huées en l’encontre de politiciens réunis sous des hangars de rameaux dressés pour servir de chapiteau accueillant la cérémonie du sacre, que les notables et autres responsables politiques originaires de la Mongala ont été réduits dans leurs petits souliers par une homélie-discours du cardinal Fridolin Ambongo révélant au monde l’hypocrisie, le manque de sérieux, le clientélisme, l’avidité ainsi que la démagogie qui caractérisent cette classe politique originaire de la Mongala sans exception.

Humiliés ! C’est le moins que l’on puisse dire, car têtes baissées, ces hommes et femmes qui avaient pris d’assaut la « Ville » de Lisala qui n’est ville que par son statut administratif mais qui ressemble en réalité à un grand village, étaient loin d’imaginer ce que le chef de l’église catholique de la RDC leur avait réservé comme accueil. Aimant faire le buzz dans les médias, ces politiciens ne se sont même pas souciés que cet événement passe à travers les médias en dehors de la retransmission directe assurée ce jour-là par la radio catholique. L’humiliation et la honte qui s’en sont suivies a poussé certains d’entre eux à écourter leur séjour, car à chaque passage dans les quartiers, la population se moquait d’eux en les désignant par des qualifications utilisées par le cardinal lors de son homélie.

Composée de trois principaux territoires : Lisala, Bumba et Bongandanga, la province de la Mongala compte actuellement parmi les provinces les plus arriérées de la RDC. Des projets, programmes d’investissement, matériaux destinés et autres biens destinés à cette province, sont détournés à partir de Kinshasa par ses propre ressortissants ou par leur complicité. Des maisons de l’État spoliées qui par des députés, qui par ceux qui ont été ministres. Pillages des essences forestières en complicité avec des originaires connus de tous, mais protégés de par leur petite fonction.

La question que la population mongalaise peut se poser : qu’attend l’IGF pour descendre à la Mongala ? Faudrait-il seulement qu’on soit une province hautement minière pour bénéficier de l’attention de l’État ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here