Grève des pétroliers : le litre d’essence passe de 2000 à 3000 FC à Kisangani

9
Grève des pétroliers : le litre d'essence passe de 2000 à 3000 FC à Kisangani
Grève des pétroliers : le litre d'essence passe de 2000 à 3000 FC à Kisangani

Africa-PressCongo Kinshasa. Faute de consensus sur le prix de vente à appliquer à la pompe, les importateurs des produits pétroliers de la ville de Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, ont déclenché un mouvement de grève depuis samedi 31 juillet 2021, menée par l’Association des importateurs des produits pétroliers de l’Est.

La fermeture des stations services des importateurs du Nord depuis les premières heures du samedi 31 juillet a pour conséquences : la révision à la hausse des prix chez les revendeurs qui passent de 2.200fc à 2.500fc puis à 3.300fc suite à la forte demande des consommateurs et la hausse du prix de la course sur moto.

“Je ne peux faire autrement. Je dois travailler pour avoir quelque chose à manger pour ma famille…J’ai quitté la maison et je n’ai rien laissé. Après quelques courses, je passerais à la maison pour déposer le peu que je vais gagner, comme il y a grève et hausse de prix du carburant, je majore aussi pour ne pas perdre” a fait savoir un motocycliste.

La réunion entre les importateurs, la délégation du ministère de l’économie venue de Kinshasa et les autorités provinciales tenue le 30 juillet n’a pas produit le résultat escompté quant aux prix de vente à pratiquer à la pompe par les importateurs de l’Est par rapport à la zone d’approvisionnement Est qui sont de 2.150 Francs congolais le litre d’essence et 2.110Fc le litre de gasoil. Les importateurs de la ville sont en grève pendant que la délégation du ministère de l’économie nationale maintient sa position selon laquelle Kisangani, étant repris dans la zone de consommation Nord, doit appliquer la structure des prix du Nord qui sont de 1.800 Francs congolais pour l’essence et 1.900Fc pour le gasoil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here