Attentat à la bombe à Kasindi : la Monusco apporte son aide à la prise en charge des blessés

2
Attentat à la bombe à Kasindi : la Monusco apporte son aide à la prise en charge des blessés
Attentat à la bombe à Kasindi : la Monusco apporte son aide à la prise en charge des blessés

Africa-Press – Congo Kinshasa. La Monusco s’est disposée de mettre en place un mécanisme de prise en charge médicale des blessés de l’attentat à la bombe, survenu ce dimanche 15 janvier, dans l’église de la 8 ème CEPAC de la commune rurale de Kasindi, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Ainsi, une ambulance médicalisée de la mission onusienne s’est rendue dès dimanche soir à Kasindi. Plusieurs sources proches de la mission onusienne affirment que cinq autres ambulances vont être déployées à Kasindi ce lundi pour permettre l’évacuation des blessés graves vers la ville de Beni.

Ces sources rapportent que la Monusco va affréter des vols spéciaux ce lundi pour l’évacuation à titre humanitaire des cas considérés comme urgents.

À la suite de cette attaque, l’armée a annoncé d’après le bilan provisoire 10 morts, 39 blessés et un suspect Kényan aux arrêts. Selon certaines sources, le nombre des blessés est de 79 dont 7 graves ont été admis à l’hôpital général de Kasindi et au centre de santé Usalama.

Les alentours de ce poste-frontière important entre l’Ouganda et la RDC sont marqués par plusieurs attaques des combattants ADF particulièrement sur la route Beni-Kasindi. Ce mouvement est suspecté étant donné qu’il s’est illustré ces derniers mois par ce modus operandi.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here