Dépolitisation de la CENI : T. Monsenepwo qualifie de chimérique, le combat de Lamuka

5
Dépolitisation de la CENI : T. Monsenepwo qualifie de chimérique, le combat de Lamuka
Dépolitisation de la CENI : T. Monsenepwo qualifie de chimérique, le combat de Lamuka

Africa-Press – Congo Kinshasa. Le président de la Ligue des jeunes de la Convention des Congolais unis (CCU) rappelle que le choix des animateurs est le reflet de la stricte application de loi organique en vigueur.

« La CENI telle qu’instalée au niveau de son bureau et de sa plénière est le fait d’une loi promulguée, donc en pleine application et applicabilité. Par corolaire, le choix de ses animateurs ne peut qu’être le reflet de la stricte application de cette loi. Parler de la dépolitisation de la CENI, n’est qu’une chimère », a-t-il soutenu.

Le haut cadre du parti de Lambert Mende affirme que le peuple continue à soutenir le gouvernement pour ses actions à impact visible. « Pour le reste on sait de quel côté se situe le peuple, la preuve, dans une ville comme Kinshasa où l’on dénombre plus de 12 millions d’habitants, seulement quelques centaines de personnes répondent à l’appel de quelques leaders politiques. On se rend vite compte que la majorité plurielle est du côté d’un soutien indéfectible au gouvernement pour notamment la gratuité de l’enseignement, recettes en hausse, lutte contre l’impunité et l’état de droit » , a-t-il expliqué.

A en croire le communicateur de l’Union sacrée, le président Félix Tshisekedi a résolument introduit le pays dans une vraie démocratie. Donc, a-t-il conclu, c’est inconcevable de parler de la dictature comme les leaders de Lamuka et du FCC ne cessent de le ressasser.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here