État de siège: 30 jours après, beaucoup de sanctuaires Adf repris par l’armée (P. Muyaya)

2
État de siège: 30 jours après, beaucoup de sanctuaires Adf repris par l’armée (P. Muyaya)
État de siège: 30 jours après, beaucoup de sanctuaires Adf repris par l’armée (P. Muyaya)

Africa-PressCongo Kinshasa. Le général Richard Kasonga s’en vante. Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya ajoute que la pression sur les groupes armés étrangers et locaux dans le Nord-Kivu et l’Ituri est trop forte.

Les opérations militaires d’envergure ont donné des résultats probants. Les éléments en errance sont traqués. Surtout, a expliqué le général Kasonga, leur logistique a été rendue obsolète.

Le ministre de la Communication et médias s’est dit optimiste que les jours à venir sont radieux. Aux côtés des responsables de la police et de l’armée, Muyaya a assuré que le mal cancérisé est en train d’être enlevé du Nord-Kivu et de l’Ituri. « C’est une forte pression des FARDC qui s’exerce actuellement pour neutraliser les groupes armés locaux et étrangers. Elle se fait dans l’objectif de les mettre hors d’état de nuire », a-t-il expliqué.

Pour maintenir cet élan, il a appelé la population à collaborer avec l’armée et à dénoncer tous les suspects et complices. « 30 jours après, nous sommes plutôt optimistes quant à l’atteinte de l’objectif recherché. Nous enregistrons plusieurs redditions des miliciens qui attendent intégrer le processus de désarmement »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here