La relance de la MIBA au centre des échanges entre Sama Lukonde et les députés du Kasaï-oriental

3
La relance de la MIBA au centre des échanges entre Sama Lukonde et les députés du Kasaï-oriental
La relance de la MIBA au centre des échanges entre Sama Lukonde et les députés du Kasaï-oriental

Africa-Press – Congo Kinshasa. Les problèmes majeurs que rencontrent la population de la province du Kasaï orientale à fait l’objet des échanges entre le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et les caucus des députés du Kasaï-oriental le mardi 23 novembre 2021.

Ces derniers ont soumis au Premier Ministre les différents problèmes cette province, notamment le manque d’infrastructures de base et le problème d’emplois a fait savoir le Président du caucus, Freddy Tshibangu.

« Le message que nous donnons à la population du Kasaï-oriental est que nous avons exposé toutes nos préoccupations de la province lors de cette rencontre. Nous osons croire que ces préoccupations présentées au Chef du Gouvernement rencontreront quand-même des réponses attendues ou positives. Nous avons beaucoup plus abordé le problème des infrastructures, le problème d’emplois, de perte d’emplois, le problème de la relance de la Miba. Quand on parle de l’emploi, on voit d’abord le problème de la MIBA, qui préoccupe tout ressortissant du Kasaï-oriental. Le problème de la Bras-Simba qui a été fermée. On a parlé du problème de désenclavement de la province du Kasaï-oriental et le problème d’énergie », a dit en substance l’honorable Freddy Tshibangu Kabula.

Le Chef du Gouvernement a promis de tout mettre en œuvre pour que ces problèmes trouvent des solutions idoines au profit du développement de la province du Kasaï-oriental, a-t-il signifié.

L’honorable Nadine Mangabu, qui était aussi de la partie, a salué le sens d’éccoute du Premier Ministre.

« Le premier ministre nous a rassurés que dans les jours à venir, il y aura des solutions. Il y a tant de projets qu’on a pu exposer dans le cadre de nos desideratas. Il a dit qu’il était déjà en pourparlers pour d’autres secteurs. Pour des secteurs qui ne sont pas encore soulevés, il a dit qu’il va y apporter son attention particulière en tant que Chef du Gouvernement pour apporter la satisfaction à cette population qui a été tant abandonnée » , a-t-elle ajouté.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here