Martin Fayulu : appelle à l’unité nationale pour combattre le projet de déstabilisation du pays

2
Martin Fayulu : appelle à l’unité nationale pour combattre le projet de déstabilisation du pays
Martin Fayulu : appelle à l’unité nationale pour combattre le projet de déstabilisation du pays

Africa-Press – Congo Kinshasa. Construire la paix, l’unité et la fraternité entre congolais et veiller sur l’intégrité de la République Démocratique du Congo », tel est le mot d’ordre donné par l’opposant congolais, Martin Fayulu, pour barrer la route à ceux qui veulent à tout prix déstabiliser la RDC.

Cette exhortation du Président du parti politique « Engagement pour la Citoyenneté et le Développement » (ECiDé) est faite dans un message adressé au peuple congolais, daté de ce mardi 28 septembre 2022, au cours duquel ce dernier a également déploré « la complicité de certains compatriotes congolais irresponsables » qui se rangent du côté des ennemis pour alimenter des violences dans certains coins de la République.

« L’occupation d’une partie du territoire congolais par le Rwanda, l’intensification du projet de balkanisation du pays par le Rwanda et l’Ouganda et l’ouverture d’un nouveau front de violences et de massacre à la machette dans la partie ouest du pays, dont le Grand Bandundu également », ces éléments qui figurent sur la liste de Martin Fayulu, qualifiée du reste d’un « tourbillon de violences sans précédent » dans l’histoire du pays.

En prédicateur de la paix, Fayulu rappelle en effet la nécessité d’éviter toute forme de distraction face à des questions qui touchent à l’intérêt de la République, et ce, au risque de se rendre complices et irréparables devant l’histoire.

Ne pas se laisser distraire, d’après l’entendement du candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018, c’est aussi dire non, comme un seul homme, à toute forme de violence, d’où qu’elle vienne ; sans oublier le refus de toute manipulation interne ou externe et tout élan de violences gratuites, préjudiciables à la cohésion nationale ; en passant par la défense, corps et âme, de « la patrie en danger ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here