CAN Cameroun 2022 : « Je ne favorise pas le clan au sein des Léopards » (Christian Nsengi)

3
CAN Cameroun 2022 : « Je ne favorise pas le clan au sein des Léopards » (Christian Nsengi)
CAN Cameroun 2022 : « Je ne favorise pas le clan au sein des Léopards » (Christian Nsengi)

Africa-PressCongo Kinshasa. Le coach des Léopards séniors se prononce sur la disqualification des U23, son remplacement avant le Chan, les matches du Gabon et de la Gambie.

Le sélectionneur principal de la RDC, Christian Nsengi Biembe, a réagi énergiquement après l’élimination des Léopards de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun en 2022. Dans tous ses états, il déclaré qu’il n’y a pas de clans au sein de sa sélection. Seuls les meilleurs ont leur place. “Pas de distinguo entre les binationaux, ceux de la diaspora et les joueurs locaux”. Ces propos ont été tenus lors de la Conférence de presse d’après match de la rencontre RDC – Gambie (1-0), comptant pour la 6ème et dernière journée des éliminatoires le lundi 29 mars.

Christian Nsengi en mode coup de gueule. Le numéro 1 du staff technique des Léopards de la RDC, a éventré le boa. La préparation en mode urgent de deux dernières journées des éliminatoires de la CAN au Cameroun, respectivement contre les Panthères du Gabon et les Scorpions de la Gambie, a été épinglée.

Christian Nsingi évoque aussi avec amertume, la disqualification face aux Lionceaux de l’Atlas du Maroc que les Léopards congolais avaient pourtant réussi à écarter de la trajectoire. Le sélectionneur national rappelle également son remplacement à la tête du staff technique des Léopards appelés à participer à la la 6ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN). Un choix opéré par la Fédération congolaise de football association (FECOFA), en nommant Florent Ibenge à la tête des Fauves congolais.

“Je n’ai pas de binationaux, je n’ai que des joueurs de football. C’est lui qui est fort joue, celui qui ne l’est pas ne joue pas. Pas question de clans”, crache le sélectionneur national.

“À un moment donné, il faut dire la vérité. Je suis entraîneur de football, sélectionneur professionnel. Je vis de ce métier. C’est ma vie. Je ne fais pas la politique. Je viens pour gagner ma vie. Un joueur de football reste un joueur de football, qu’il soit à Kisangani ou à Mbuji-Mayi” martèle l’entraineur principal.

Christian Nsengi, indiqué qu’il n’avait qu’un seul objectif au départ : Celui de faire qualifier les Rouge, Jaune et Bleu à la plus prestigieuse compétition des nations sur le plan continental. “J’avais un seul objectif : Etre à la CAN au Cameroun. J’attendais ce moment-là. Si vous êtes en colère, je le suis aussi autant que vous, parce que ce match, je le voulais. Je l’ai attendu toute ma vie. Mettez-vous à ma place !”

” Vous êtes en train de tirer sur moi. Je l’ai raté. Avec les U-23, je joue bien. Je perds sur tapis vert. Au CHAN, l’équipe se qualifie quand bien même nous travaillons en synergie dans la direction technique, on me remplace”, regrette a Christian Nsingi.

UNE VICTOIRE POUR DU BEURRE

Les coéquipiers de Chancel Mbemba ont battu les Scorpions de la Gambie sur le score de 1-0, le lundi 29 mars au stade des Martyrs de la Pentecôte. L’unique réalisation était l’œuvre de Francis Kazadi Kasengu, dit “Zadio” sur penalty à la 45ème minute.

Une victoire pour du beurre, car les Fauves congolais ont vu leur rêve brisé après leur défaite face aux Panthères du Gabon à Franceville le jeudi 25 mars. 3-0 avec, au passage, un but du capitaine des Gunners d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang.

Le Congo ne sera pas à la CAN à 24 équipes, après quatre participations consécutives, soit 2013 en Afrique du Sud, 2015 en Guinée-Équatoriale, 2017 au Gabon et 2019 en Égypte. Les Congolais ont pu mieux faire qu’en 2015 en terminant 3ème sous l’ère Ibenge.

Le lundi 29 mars dans la foulée, le président de la Fecofa, Constant Omari, a annoncé son départ de la tête de l’organe faîtier, après 18 ans de règne absolu. Cet ancien membre du Comité exécutif ne va pas se représenter à la prochaine élection initialement prévue au mois de décembre de cette année.

Ci-dessous le classement du groupe D:

1. Gambie 10 points (+2) 9buts marqués et 7 buts encaissés2. Gabon 10 points (+2) 8buts marqués et 6 buts encaissés3. RDC 9 points (-1)4. Angola 4 points (-3)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here