Trophy international de handball : la Guinée et le Nigeria représenteront l’Afrique

1
Trophy international de handball : la Guinée et le Nigeria représenteront l'Afrique
Trophy international de handball : la Guinée et le Nigeria représenteront l'Afrique

Africa-Press – Congo Kinshasa. Au terme des âpres rencontres du trophy continental qui se sont déroulées du 16 au 20 janvier à Brazzaville, les équipes de la Guinée en juniors puis du Nigeria chez les cadets ont validé leurs tickets pour la phase intercontinentale prévue du 7 au 11 mars au Costa Rica.

Les deux équipes avaient donné le tempo, dans leurs catégories respectives, dès la première journée de la compétition. La Guinée a commencé en battant le Nigeria 28-26, et a enchaîné contre le Zimbabwe, 13-41 avant de battre le Rwanda 52-34. Elle est tombée cependant devant le Congo, 31-23. De leur côté, les cadets du Nigeria ont fait la loi durant toute la compétition puisqu’ils ont battu le Burundi 45-26, le Congo 29-22 et la Zambie 16-51.

Les Diables rouges cadets ont pu terminer sur la troisième place du podium après avoir dominé la Zambie, 31-10, et perdant contre le Nigeria 22-29 puis contre la Guinée 20-31. Les juniors du Congo, qui dominaient la compétition au terme de l’avant-dernière journée, ont disparu de la route du Costa Rica à cause de leur défaite face au Nigeria.

Le président de la Fédération congolaise de handball, Ayessa Ndinga Yengue, a inscrit la performance des Congolais dans le cadre de l’apprentissage. « Les cadets ont terminé troisième, ma grande déception, ce sont les juniors puisque c’était possible. Nous devons faire mieux prochainement par le seul secret, le travail. Nous sommes passés à côté de la compétition. Au sport on ne triche pas. Nous devrons continuer à travailler mais il faut investir car la compétition se prépare bien avant,… », a-t-il expliqué.

La Guinée se donne les moyens pour le handball

A en croire le président de la Fédération guinéenne de handball, le général de police Mamadouba Paye Camara, cette structure qu’il dirige nourrit de grandes ambitions. C’est, d’ailleurs, grâce à l’accompagnement de l’Etat qui apporte tout son soutien dans la réalisation de la vision fédérale qu’il ambitionne de faire de la Guinee l’un des plus grands du continent, dans les prochaines années.

Il a, en effet, expliqué les secrets du sacre de son pays qui n’est pas le fruit d’un hasard. « Les enfants se sont préparés depuis plusieurs mois et le gouvernement met à notre disposition tous les moyens possibles. Lorsqu’une équipe nationale joue, c’est l’image du pays qui est en jeu et chez nous, le gouvernement l’a compris. Imaginez-vous qu’en 2022, nous avons reçu plus de 28% de l’argent destiné au département des Sports, environ trois millions de dollards. Seul le travail paie car le handball est un grand investissement. Nous travaillons dur pour atteindre nos objectifs », a expliqué Mamadouba Paye Camara. Il a promis de s’inspirer du Congo en matière d’infrastructures sportives mais aussi dans l’organisation du handball féminin.

Cinq équipes participaient à cette compétition au niveau des cadets: Congo, Nigeria, Burundi, Zambie et Guinée. Du côté des juniors, six pays étaient présents, à savoir le Congo, Madagascar, le Zimbabwe, Nigeria, la Guinée et le Rwanda.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here