Tshopo / Judo : un entraîneur alerte sur « l’incompétence » au sommet de la ligue provinciale

1
Tshopo / Judo : un entraîneur alerte sur « l’incompétence » au sommet de la ligue provinciale
Tshopo / Judo : un entraîneur alerte sur « l’incompétence » au sommet de la ligue provinciale

Africa-Press – Congo Kinshasa. « Une forte incompétence » règne au sommet des Judokas dans la Tshopo, c’est l’alerte de Sensei Don Beni Kombele Losamo, entraîneur et fondateur du Judo Club Okapi, dans un message parvenu à Kis24.

« Il n’existe aucune activité sportive proposée par la Ligue depuis 5 à 6 ans déjà », s’inquiète Maître Beni Kombele, diplômé de Judo–Jiu ju tsu au Centre d’Art du Combat Judo Jujitsu Traditionnel de Paris, Ceinture noire 1er dan. Inquiet désormais, il attribue cette faiblesse de la ligue à l’équipe dirigeante qui serait « absente sur tous les plans ».

« L’organe de la commande de Judo à Kisangani est dirigée par des personnes dépourvues de bonne volonté pour faciliter ce développement », a-t-il affirmé.

Les conséquences touchent la réputation de cette discipline et les athlètes dans la ville de Kisangani. « Si aujourd’hui les judokas sont qualifiés de toute sorte d noms [bandit, braqueur, ravisseur…] c’est parce qu’ils ne sont plus occupés et cela, c’est à cause des dirigeants de la Ligue Provinciale », insiste l’entraîneur et fondateur du Judo Club Okapi qui est aussi professeur de Judo en RDC.

Les judokas sont devenus indépendants à Kisangani, à l’en croire. Toutefois, il note que « la Tshopo contribue positivement pour l’élévation du judo en RDC ». Voilà pourquoi Il « exige l’implication de la Division Provinciale des Sports et celle de la Fédération Nationale Congolaise de Judo afin de trouver une solution ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here