Au moins 30 combattants ADF neutralisés dans des affrontements à Beni et Ituri

3
Au moins 30 combattants ADF neutralisés dans des affrontements à Beni et Ituri
Au moins 30 combattants ADF neutralisés dans des affrontements à Beni et Ituri

Africa-Press – Congo Kinshasa. Les forces de la coalition des Forces armées de la RDC (Fardc) et des Forces de défense du peuple Ougandais (Updf) annoncent la neutralisation d’au moins 30 combattants des forces démocratiques alliées (ADF), lors des affrontements en territoire d’Irumu (Ituri) et Beni (Nord-Kivu).

D’après le lieutenant-colonel Mak Hazukay, porte-parole de ces opérations, les troupes de la coalition a détruit le campement de ces rebelles à Beu près de Boga en territoire d’Irumu.

C’est à partir de ce camp qu’ils se rassembleraient après avoir échappé aux patrouilles de combats des Forces armées congolaises et ougandaises et d’où ils planifieraient des attaques des villages environnants. 28 assaillants ont été tués le dimanche 11 et 2 autres lundi 12 décembre, ce qui fait un bilan de 30 assaillants mis hors de combat. L’armée congolaise confirme la récupération de plusieurs armes (12.7, PKM et AK 47), des munitions et autres matériels de guerre.

D’autres offensives se déroulent dans la vallée de Mughalika depuis envions deux semaines où un autre campement a été détruit via des bombardements aériens des forces de la coalition Fardc-Updf. Ces bombardements ont permis à ces forces de défier les bombes artisanales parsemées par les ADF au champ de batterie, où de nombreux militaires perdaient souvent la vie.

Ces bombardements ont poussé certains combattants ADF à la reddition volontaire, à l’arrestation de certains autres, dont l’un des leaders du camp de Mughalika et la libération de plusieurs otages.

Les Forces armées de la RDC et les Forces de défense du peuple Ougandais (UPDF) mènent conjointement des opérations contre les ADF à Beni et Ituri. Même si certaines attaques sporadiques sont signalées dans certains villages, les deux forces se félicitent des avancées significatives dans la poursuite et demandent l’accompagnement de la population dans ces opérations.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here