Désignation des animateurs de la Ceni: les confessions religieuses chez Mboso

7
Désignation des animateurs de la Ceni: les confessions religieuses chez Mboso
Désignation des animateurs de la Ceni: les confessions religieuses chez Mboso

Africa-PressCongo Kinshasa. A l’aube de la désignation « scandaleuse » d’un candidat président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni), les représentants des Églises Catholiques et Protestantes rencontrent le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso ce mercredi 28 juillet 2021 au Palais du Peuple.

Alors que ceux-ci rencontrent Mboso, l’autre frange des confessions religieuses composée de six Églises ayant désigné un candidat, se retrouve également au Palais du Peuple pour déposer les PV(procès verbaux) sanctionnant leur choix du prochain animateur de la Ceni. Ont pris part à cette désignation, l’Eglise de Réveil, l’Eglise Kimbanguiste, Orthodoxe, le représentant des musulmans, l’Armée du Salut et les Églises indépendantes.

Un véritable balai médiatique autour d’une dissension organisée en fonction du cahier de charge politique, le président de la Cenco, Marcel Utembi, dénonce entre autre le « forcing politique avec toutes les conséquences possibles » à en tirer de cette désignation.

Rappelons que les récents pourparlers autour de la désignation d’un candidat président de la Ceni ont tourné au vinaigre, ce mardi 27 juillet 2021 au siège de la Conférence épiscopale nationale du Congo. Situation similaire qu’en 2020, où le candidat de l’Eglise Kimbanguiste, Ronsard Malonda s’est vu écarté de la course pour appartenance politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here