La police veut en finir avec les « délinquants » de Kinshasa

1
La police veut en finir avec les « délinquants » de Kinshasa
La police veut en finir avec les « délinquants » de Kinshasa

Africa-PressCongo Kinshasa. Du jour au lendemain, Kinshasa se vide peu à peu des délinquants communément appelés » Kulunas ».

Mais seulement, une catégorie des » Kulunas » est ciblée pour le transfèrement à Kanyama Kasese, dans la province de Haut-Lomami.

La précision vient du commissaire provinciale de la police de Kinshasa, le Général Syvano Kasongo.

« Seuls les vrais Kulunas et ceux qui ont vraiment commis des bévues sont acheminés à Kanyama Kasese », a t-il précisé.

Et de marteler : « Aussi longtemps que ce phénomène continuera, le Service national sera toujours là pour accueillir les Kulunas afin de produire pour la population ».

« La quatrième vague de 320 Kulunas dont 17 femmes est arrivée déjà à Kanyama Kasese », a affirmé le Général Jean Pierre Kasongo du Service national.

La prochaine étape, sera Lubumbashi. D’après le Général Jean Pierre Kasongo, les contacts sont déjà établis avec le Gouvernement du Haut-Katanga. D’autres provinces suivront.

Notez que l’objectif que le pouvoir s’était assigné conformément aux instructions de la très haute hiérarchie, c’était de débarrasser la ville de Kinshasa de plus au moins 2500 jeunes gens qu’on appelle Kulunas pour un encadrement à Kanyama Kasese.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here