Le Centre de bureautique, de communication et de gestion (CBCG) réhabilité de Bouaké, inauguré

5
Le Centre de bureautique, de communication et de gestion (CBCG) réhabilité de Bouaké, inauguré
Le Centre de bureautique, de communication et de gestion (CBCG) réhabilité de Bouaké, inauguré

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Situé sur l’ancien site du lycée français, le Centre de bureautique, de communication et de gestion (CBCG) réhabilité de Bouaké a été inauguré le 15 janvier 2022 par le Premier ministre, Patrick Achi.

Étendu sur une superficie de 3 ha dont 1,5 ha bâti, le CBCG de Bouaké comprend 9 bâtiments dont 6 rénovés et 3 nouvellement construits, 22 salles ordinaires, 02 salles informatiques, une bibliothèque de 30 places et un foyer de 200 places.

Établissement public d’enseignement technique et de formation professionnelle, le CBCG de Bouaké a accueilli pour l’année scolaire 2021-2022, un effectif de 905 apprenants, dont 609 filles et 296 garçons.

D’un montant de 565,8 millions FCFA, la réhabilitation de l’édifice est le fruit de l’excellente coopération entre le gouvernement ivoirien et le Fonds saoudien de développement.

Créé le 23 juillet 1999, l’établissement forme au Brevet de technicien (BT) dans les filières de Comptabilité, de Comptabilité Commerce et de Secrétariat Bureautique et au BTS en Assistanat de Direction, en Finance Comptabilité et Gestion des Entreprises et en Gestion commerciale.

Cette rénovation du CBCG de Bouaké montre l’ambition du gouvernement de faire passer le taux de scolarité dans le secteur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, à plus de 15% d’ici 2025.

Avec la réhabilitation du CBCG de Bouaké, le Président Alassane Ouattara réaffirme sa volonté à investir dans le capital humain, socle du développement socio-économique du pays.

Cet établissement d’excellence en matière de formation professionnelle est désormais doté d’une salle multimédia avec un écran intelligent interactif « Smart Board » de 65 pouces disposant de plusieurs fonctionnalités de communication pour un investissement de 17 millions de FCFA. Un véritable atout dans l’amélioration des conditions d’apprentissage des pensionnaires.

Les investissements faits permettront au CBCG de Bouaké de mettre sur le marché de l’emploi, des ouvriers, des techniciens, des scientifiques, des ingénieurs compétents pour soutenir la croissance de l’industrie.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here