Les résultats de la mise en œuvre du PSE jugés satisfaisants

5
Les résultats de la mise en œuvre du PSE jugés satisfaisants
Les résultats de la mise en œuvre du PSE jugés satisfaisants

Africa-PressCôte d’Ivoire. Abidjan, 13 oct 2021 (AIP) – Le représentant du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Binaté Mamadou a jugé satisfaisant, mardi 12 octobre 2021, les résultats de la mise en œuvre du Plan sectoriel Education – Formation (PSE) 2020- 2025, lors de la clôture des travaux de la revue conjointe annuelle du secteur Education – Formation à Abidjan.

« Au terme deux jours d’instance travaux, nous avons mené des réflexions qui nous ont permis de produire des résultats satisfaisants qui viennent de nous être présentés, c’est pourquoi au nom de mes collèges du secteur Education – Formation et du gouvernement, je vous adresse mes vives félicitations pour la qualité et la pertinence de vos analyses sur les problématiques majeurs de notre secteur », a dit M. Binaté.

Le rapport de performance du secteur Education – Formation de l’année 2020, lu par le sous-directeur de la planification et des statistiques du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dappah Basile, indique que bien que le PSE 2020 a été marqué par la pandémie de la COVID-19, le taux de réalisation des activités programmées est estimé à 53,6%.

Les principales recommandations ont porté notamment sur le renforcement de la coordination des financements des partenaires techniques et financiers (PTF) en créant un cadre unique de la coordination des financements et permettant que les ressources allouées reflètent les besoins réels, l’instauration d’un dialogue inclusif et régulier entre les acteurs du système éducatif.

A l’endroit du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, il a été préconisé de mettre en place un système de contrôle du temps scolaire et de gestion pédagogique, d’étendre le projet “Education inclusive” à plus d’écoles primaires et dans le secondaire afin de donner la possibilité aux enfants en situation de handicap de poursuivre leurs études.

Concernant le ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, il a été suggéré de prendre des décisions politiques fortes en faveur de la construction de centres de formation technique et de structure de formation non formelles, et d’améliorer les plateaux techniques des établissements. Il a été aussi recommandé au Task Force du secteur Education – Formation de renforcer l’appropriation et l’implication des acteurs dans la mise en œuvre du PSE 2016-2025.

Les partenaires techniques et financiers du secteur de Education – Formation ont été priés d’accompagner le système éducatif ivoirien en tenant compte des priorités définies par le gouvernement.

Les travaux qui se déroulent sur deux jours ont porté sur la présentation du rapport de performance du secteur Education – Formation au titre de l’année 2021, du rapport de l’évaluation à mi-parcours la mise en œuvre du Plan sectoriel Formation- Education 2016- 2025, des communications relatives à des problématiques sous-sectorielles et à l’élaboration du Plan d’action annuel 2022, et l’ajustement du cadre des résultats du PSE 2016-2025.

apk/cmas

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here