Rentrée universitaire unique 2022-2023, des contrats seront signés avec des opérateurs pour la construction de trois cités universitaires

2
Rentrée universitaire unique 2022-2023, des contrats seront signés avec des opérateurs pour la construction de trois cités universitaires
Rentrée universitaire unique 2022-2023, des contrats seront signés avec des opérateurs pour la construction de trois cités universitaires

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Professeur Adama Diawara, a procédé le lundi 3 octobre 2022, au lancement de la rentrée universitaire unique 2022-2023. C’était à l’Institut national polytechnique Felix Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro.

La rentrée universitaire unique, tenue à l’amphi Henri Battesti de l’Institut national Polytechnique Felix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, sur le thème : « Un Enseignement supérieur reformé au service d’une Côte d’Ivoire émergente et solidaire ».

« Notre objectif est de vous offrir des formations de qualité et pertinentes pour le marché de l’emploi pour votre insertion professionnel, mais aussi, des services en faveur de votre épanouissement personnel », a précisé Adama Diawara.

Pour le premier responsable de l’Enseignement supérieur et la Recherche Scientifique, la vision d’une Côte d’Ivoire solidaire et émergente à court terme, du président Alassane Ouattara, a pour ancrage la constitution, à brève échéance, d’une masse critique de ressources humaines de qualité contribuant de façon efficace à l’industrialisation du pays.

« Et pour atteindre cet objectif, vous avez votre partition à jouer », leur a-t-il dit. Le ministre a expliqué aux étudiants que la Côte d’Ivoire veut des étudiants positifs, soucieux du bien public et des sacrifices que leurs parents, la société et l’Etat consentent pour qu’ils puissent garantir leur avenir et celui du pays.

« Nous voulons des étudiants travailleurs, animés d’un sens aigu du service à la société et capables aussi de s’auto-employer. Nous voulons des étudiants responsables, capables d’avoir un discours critique face aux marchands de rêve », a clarifié le patron de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Il en a profité pour parler des nombreuses réformes engagées et des chantiers ouverts avec notamment l’adoption, par le Conseil des ministres, du projet de loi relatif à l’Enseignement supérieur, à la Recherche et à l’Innovation ; du processus de création des écoles doctorales et de la création des classes préparatoires au sein des lycées d’excellence.

S’agissant de la décentralisation des universités, il a indiqué que les travaux de construction de l’Université de Bondoukou s’achèveront en juin 2023 et son ouverture est programmée pour la rentrée 2023-2024 et que les travaux de construction de l’université d’Odienné débuteront en 2023.

Enfin, il a révélé que des contrats seront signés avec des opérateurs pour la construction de trois cités universitaires dont 500 lits pour filles à l’université Félix Houphouët-Boigny, 2 000 lits à l’université Nangui Abrogoua et 2 000 lits à l’université Alassane Ouattara non sans préciser que bientôt seront achevées la construction des cités universitaires de Korhogo (2 400 lits) et Daloa (1 200 lits) ainsi que la réhabilitation du reste des cités périphériques d’Abidjan.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here