Philippe Legré dote le District autonome du Bas-Sassandra d’un schéma Directeur de développement à l’horizon 2040

2
Philippe Legré dote le District autonome du Bas-Sassandra d'un schéma Directeur de développement à l'horizon 2040
Philippe Legré dote le District autonome du Bas-Sassandra d'un schéma Directeur de développement à l'horizon 2040

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Le plan stratégique qui contient un Livre Blanc, un Guide mentionnant les Atouts et Potentialités Economiques, ainsi que le schéma Directeur d’Aménagement et de Développement du Territoire du District Autonome du Bas-Sassandra a été réalisé par la Chaire UNESCO Anticipation, Prospective et Territoires Durables de l’Université Alassane OUATTARA de Bouaké, sous la supervision technique du Bureau National de la Prospective et de la Veille Stratégique (BNPVS).

Ce document qui est la boussole d’orientation des actions de développement du district autonome du Bas-Sassandra a été remis ce jeudi 04 avril 2024 au ministre gouverneur du district du Bas-Sassandra, Philippe Legré par le président de la chaire UNESCO anticipation, prospective et Territoires Durables de l’université Alassane Ouattara de Bouaké du Professeur Kouassi Sylvestre titulaire de la Chaire UNESCO anticipation, prospective et territoires durables de l’université Alassane Ouattara de Bouaké présente les atouts d’un développement certain de cette localité.

« Le District est un vaste territoire, très riche de ses ressources naturelles et de ses hommes. Ses potentialités sont de tous ordres et les investisseurs nationaux et internationaux perdraient lourdement à ne pas s’intéresser à ce District », a indiqué le professeur Kouassi qui relève cependant ce qui pourrait être un frein à cet envol.

« Le District manque d’infrastructures routières et d’adduction en eau potable », relève-t-il, gardant tout de même fois en un avenir prometteur de cette région.

« Le District Autonome du Bas-Sassandra est destiné à un bel avenir sur la base des tendances en cours et des réformes proposées dans le cadre de ces études. A l’horizon 2040, le District a toutes les chances de se positionner comme “un hub” économique compétitif et durable, polarisé, soutenu par un brassage culturel pour des peuples épanouis », a soutenu le professeur Kouassi, auteur de cette étude pour qui, réussir ce pari, passe nécessairement par un leadership éclairé et une solidarité partagée mobilisatrice de toutes les énergies locales, nationales et internationales.

« Aujourd’hui, nous recevons de la chaire UNESCO sous la supervision du bureau national de la Prospective et de la Veille Stratégique, qui avait en charge de nous faire des études sur le livre blanc du Bas-Sassandra, sur le schéma directeur de l’aménagement du territoire et sur les potentialités économiques de notre région. Les résultats finaux de ces rapports sont une boussole pour nous, une orientation pour prendre en main notre destin », a déclaré Philippe Legré.

Ce document, insiste le ministre gouverneur du district autonome du Bas-Sassandra, “est important parce qu’il nous permet d’avoir la maîtrise de notre district. Il nous donne une idée claire des potentialités économiques et le chemin par lequel nous devons passer pour apporter le développement dans notre localité. Ce document doit être approuvé par le gouvernement », a-t-il conclu

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here