Les élections législatives 2021 approchent, mais est-ce que les candidats savent ce qu’un député?

Africa-PressCôte d’Ivoire. Les élections législatives sont là et les candidats se bousculent
Comme me disait un aîné, aujourd’hui, le charisme a changé. On est charismatique que celui qui a de l’argent, alors qu’à l’époque, c’est quelqu’un qui conduit et poursuit un idéal. Laurent Gbagbo est rentré dans le gotha des hommes politiques charismatiques, parce qu’il a conduit un combat idéologique qui l’a emmené au pouvoir.

Aujourd’hui, les BABA TCHÊ, c’est-à-dire les nouveaux riches, sont devenus du coup, des hommes charismatiques. Se servant de leur fortune, ils vont se candidater et ils seront élus, mais une fois élu, que feraient-ils au parlement ?

C’est pourquoi, il serait important, voir capital que chaque camp veille à former ses nouveaux élus dans l’exercice de leurs missions qui consistent à proposer des lois, savoir lire les textes de lois et les débattre, et enfin, comprendre la lecture des projets des ministres pour les amender, etc.

Dans les années dernières, il y avait des députés qui n’allaient jamais participer aux séances parlementaires et brillaient par leur absence et d’autres qui passaient le plus clair de leur temps, à insulter et se bagarrer parce que certains de leurs collègues jugeaient sévèrement les lois et pour eux, ceux-là, s’attaquaient à leur idole, c’est-à-dire le président de la république. Comme, ils ne sont pas instruits dans l’exercice de leurs fonctions, ils confondent tout et c’est l’arrogance.

Nous n’avons pas souvenance des lois proprement votées allant dans le sens de l’amélioration des populations, mais ils sont députés et on les appelle, piteusement : HONORABLES.

Quels députés après ces nouvelles élections législatives ?
Si jusqu’ aujourd’hui, des noms sont devenus célèbres, comme Jule Ferry, le français qui a fait voter des lois sur le social en France, il a été député. Il ne s’était pas servi de son passage à l’assemblée nationale pour dormir ou faire l’apologie de son président ou de son parti politique. Qui peut rentrer dans l’histoire de la nouvelle république, en se battant pour faire voter des lois qui peuvent améliorer la condition de vie des ivoiriens ?

Comme si l’argent pouvait créer des lois. Il faudrait à cet effet, qu’après les résultats, les partis politiques, forment leurs élus pour apporter de l’animation et de la joie. Il y a des députés, qui ne vont jamais visiter leur circonscription et attendent la période des élections pour apparaître, il faut les blâmer. Il y en a aussi, qui ne vont jamais à l’hémicycle pour prendre part aux débats, pour des carences intellectuelles.

Comme on le dit souvent, tout peuple mérite ce qu’il vit, car, il ne fait jamais le bon choix. Le peuple mérite son dirigeant. A vos marques, partez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here