Les listes des partis « ne satisfont pas au quota de 30% » de femmes (Conseil des droits de l’homme)

Côte d’Ivoire: Les listes des partis « ne satisfont pas au quota de 30% » de femmes (Conseil des droits de l’homme)
Côte d’Ivoire: Les listes des partis « ne satisfont pas au quota de 30% » de femmes (Conseil des droits de l’homme)

Africa-PressCôte d’IvoireEn Côte d’Ivoire, le Conseil national des Droits de l’homme (CNDH) a estimé que les listes de candidatures aux législatives des partis politiques partis « ne satisfont pas au quota de représentation de 30% » de femmes tel que prévu par la loi, dans une note.

« Le CNDH note que les listes de candidatures de l’ensemble des formations politiques ne satisfont pas au quota de représentation de 30% tel que prévu par la loi », indique le communiqué de la CNDH signé de la présidente Namizata Sangaré.

Selon le monitoring de la CNDH « pour surveiller le respect de la loi favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) a présenté 40 candidates titulaires sur 255, 36 suppléantes soit 14,17% ».

Concernant les partis d’opposition, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a présenté « 4 candidates titulaires sur 46, 5 suppléantes, soit 10,87%, le Front populaire ivoirien (Fpi, 9/64, 11 suppléantes) soit 17,19%, la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds 5/71, 13 suppléantes) soit 18,31%, la coalition Pdci-Eds (22/128, 18 suppléantes) soit 14,06% ».

Le Conseil a exhorté « les formations politiques à une plus forte inclusivité de la gent féminine dans l’engagement politique en leur sein et une appropriation complète et entière de la loi ».

Selon la loi électorale, « dans les circonscriptions de plus de deux sièges, les listes doivent comporter au moins 30 de candidatures féminines ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here