Retour annoncé au RHDP, des militants lancent le « Ne touche pas à mon PDCI RDA »

6
Retour annoncé au RHDP, des militants lancent le « Ne touche pas à mon PDCI RDA »
Retour annoncé au RHDP, des militants lancent le « Ne touche pas à mon PDCI RDA »

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Depuis la semaine, le retour du PDCI-RDA au RHDP fait l’actualité sur la toile et dans certaines presses locales. Est-ce un « faux » ou une information réelle ?

En tout cas des militants du PDCI-RDA sont convaincus que leur parti politique serait sur le point de retourner dans la coalition au pouvoir. Parce que selon eux, lors du dernier Bureau politique, le parti de Bédié a caressé, le RHDP dans le sens des poils en dépit du non-respect selon eux «des résolutions du dialogue politique, de la caporalisation des Commissions Electorales Communales par le RHDP, la cherté de la vie ».

Pour Doua Michel, membre du bureau politique, Secrétaire général de section résidentiel Doukouré, ceux qui sont à la manœuvre pour le retour du PDCI-RDA au sein du RHDP doivent éclairer la lanterne des militants.

«Des individus inhumainement attachés à l’argent capables de monnayer leur dignité sont à l’œuvre. Ils ont reçu des promesses de postes ministériels, et de mallettes de billets de banque, mais, nous restons vigilants. Tous ceux qui ont bu le « Vin »du RHDP et pensent que nous serons tous saoulés à leur place doivent se détromper. S’ils sont fatigués de s’opposer, qu’ils rallient la cause du RHDP au vu et au su de tous comme l’a fait » mon frère » Mabri Toikeusse Albert. Mais rester au PDCI RDA, louvoyer, manœuvrer pour le détruire de l’intérieur est une œuvre vouée d’avance à l’échec », déclare le Secrétaire général dans un communiqué.

Il annonce le lancement d’une caravane « NE TOUCHE PAS A MON PDCI RDA » pour dénoncer tous ceux qui sont à la manœuvre.

Doua Michel appelle les militants du PDCI RDA à faire barrage à cette énième tentative de liquidation du plus vieux parti ivoirien, car un éléphant (PDCI RDA), ne saurait accepter d’être enfermé dans une case.

« Personne ne réussira à cacher notre éléphant derrière un arbuste. Que ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent. Nous n’allons plus permettre qu’on prenne l’éléphant et le cacher derrière un autre parti politique. À bon entendeur, salut !!! », a conclu, le membre du Bureau politique.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here