A quelques heures du jugement des 46 soldats ivoiriens, « révélations » sur le contenu du mémorandum signé entre Abidjan et Bamako

6
A quelques heures du jugement des 46 soldats ivoiriens, « révélations » sur le contenu du mémorandum signé entre Abidjan et Bamako
A quelques heures du jugement des 46 soldats ivoiriens, « révélations » sur le contenu du mémorandum signé entre Abidjan et Bamako

Africa-Press – Côte d’Ivoire. La journée de ce jeudi 29 décembre 2022 s’annonce décisive pour les 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet dernier.

Ils comparaitront devant la cour d’assises de Bamako, pour des faits de « mercenaires » et de « tentative d’atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat »

La tenue de cette assise survient une semaine après la signature d’un mémorandum pour la libération de ces soldats, entre le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, et le ministre de la Défense de la Côte d’Ivoire, Téné Ibrahim Ouattara, sous l’égide de la médiation togolaise, conduite par l’émissaire de Faure Eyadema, Robert Dussey.

Nous apprenons ce jeudi de sources concordantes, que le document stipulerait que , « les deux pays se sont engagés à renforcer leurs relations, à promouvoir la paix et œuvrer au renforcement des relations d’amitié, de fraternité et de bon voisinage entre les deux pays, pour converger dans une dynamique positive. Ils se sont, en outre, engagés à mettre l’intérêt des populations et celui de la Région au-dessus de toute autre considération. »

« C’est dans ce sillage, et conformément au respect des procédures judiciaires en cours, que la justice malienne a décidé de tenir cette assise spéciale », explique-t-on. Selon une autre source à l’issue de ce jugement les 46 soldats retrouveront la liberté

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here