Affrontements à N’Douci: Tous ceux qui ont commis des crimes seront interpellés (Général Apalo Touré)

5
Affrontements à N’Douci: Tous ceux qui ont commis des crimes seront interpellés (Général Apalo Touré)
Affrontements à N’Douci: Tous ceux qui ont commis des crimes seront interpellés (Général Apalo Touré)

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général Apalo Touré, a averti dans la soirée du samedi 13 août 2022 à N’Douci, que “tous ceux qui ont commis des crimes ou blessé des personnes à N’douci lors des affrontements meurtriers depuis le début du mois d’août, seront dénichés, interpellés et présentés devant la justice”.

Le général Apalo qui s’adressait aux communautés non autochtones dans les locaux de la grande mosquée et aux autochtones Abbey à la “rotonde” d’Abbeykro, a apporté sa compassion aux victimes des affrontements tout en appelant au calme et à la retenue.

Poursuivant, il a donné l’assurance que les forces de l’ordre feront leur travail de maintien de l’ordre mais aussi de recherche des principaux acteurs ( responsables et coupables) de ces crises qui n’ont de cesse endeuillé la ville de N’douci.

Toutefois, le général Apalo a mis en garde tous ceux qui feront fi de son appel et de sa mise en garde pour s’adonner à des actes de violences, qu’ils vont subir la rigueur de la loi, non sans demander aux uns et aux de sortir du sentiment d’insécurité.

Le commandant supérieur de la gendarmerie a demandé aux jeunes de se consacrer à leurs et/ ou de mener des activités génératrices de revenus licites.

Pour lui, l’une des préoccupations majeures qu’il convient de traiter avec diligence est la question de la drogue qui rend fou ses consommateurs et endurcit leurs cœurs.

Il a appelé les jeunes à s’en détourner et à chercher à devenir meilleurs que leurs parents.

Le général Apalo Touré était à N’douci suite aux violents affrontements entre jeunes ayant occasionné la mort d’un jeune, la destruction de nombreux magasins et domiciles.

Un couvre-feu de trois jours allant de 19 heures à 6 heures a été institué par le préfet du département, note-t-on.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here