Après son discours à la nation, le PPA-CI dénonce les insuffisances de la gouvernance d’Alassane Ouattara

2
Après son discours à la nation, le PPA-CI dénonce les insuffisances de la gouvernance d'Alassane Ouattara
Après son discours à la nation, le PPA-CI dénonce les insuffisances de la gouvernance d'Alassane Ouattara

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Sébastien Danon Djédjé, président exécutif du Parti des Peuples Africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI), a animé hier jeudi 4 janvier 2024 le 22e numéro de la “Tribune du PPA-CI” au siège du parti ce Gbagbo à Cocody, comme sur place constaté par KOACI.

Lors de ce rendez-vous avec la presse, Danon Djédjé a vivement critiqué le discours du Président Alassane Ouattara lors de son dernier adresse à la nation. Le PPA-CI souligne les lacunes majeures dans les domaines de la gouvernance politique, démocratique, diplomatique, économique, sociale et environnementale.

Gouvernance Politique, Démocratique et Diplomatique

Le PPA-CI a remis en question la démocratie évoquée par le Président, soulignant les crises pré et post-électorales et dénonçant un exercice électoral entaché de fraudes. De plus, la critique s’étend à la modernisation de l’administration publique, accusée de manquer de transparence et de favoriser l’injustice et le clientélisme.

Gouvernance Économique

Le discours présidentiel vantant la confiance des bailleurs de fonds et la prétendue émergence de champions nationaux est sévèrement contesté par le PPA-CI. Le parti de Gbagbo met en lumière les défis économiques, tels que le surendettement croissant, la hausse du coût de l’énergie, et les problèmes persistants du réseau routier, contredisant les affirmations du Chef de l’État.

Mesures proposées par le PPA-CI

Le PPA-CI propose des solutions concrètes, notamment la réduction des inégalités, le renforcement de la décentralisation administrative, la promotion de l’éthique de l’endettement, et la mise en œuvre de politiques économiques axées sur le patriotisme.

Gouvernance sociale et Environnementale

Sébastien Danon Djédjé a conclu son discours en mettant en évidence les insuffisances en matière de gouvernance sociale et environnementale, accusant le gouvernement ivoirien de ne pas répondre aux attentes des citoyens et de compromettre les acquis démocratiques.

Dans l’ensemble, le PPA-CI a appelé à une gouvernance plus responsable et transparente, mettant en garde contre les conséquences potentielles de l’actuelle administration sur la stabilité politique, la situation économique, et le bien-être social des Ivoiriennes et des Ivoiriens.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here