Présidentielle 2025, Billon : « Ma candidature est maintenue, voici pourquoi je suis allé voir Bédié »

12
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2025, Billon : « Ma candidature est maintenue, voici pourquoi je suis allé voir Bédié »
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2025, Billon : « Ma candidature est maintenue, voici pourquoi je suis allé voir Bédié »

Africa-Press – Côte d’Ivoire.  Jean-Louis Billon était l’invité d’une télévision locale (Ndrl Life TV) dans la soirée du mercredi 27 octobre 2021 à l’émission « ’Face à la Côte d’Ivoire ».

Une occasion pour le député de la circonscription de Dabakala de confier aux téléspectateurs que sa candidature à la présidentielle de 2025 est maintenue.

« le renouvellement va intervenir en 2025, j’ai déjà annoncé ma candidature pour 2025, ma candidature est maintenue », a soutenu l’ancien Ministre du Commerce.

Billon a élégamment levé un coin de voile sur sa visite à Henri Konan Bédié où lui avait présenté d’ailleurs ses excuses devant les caméras et micros.

« Je suis allé voir Bédié parce que certains sont allés lui dire que ‘ » le jeune est en train de parler de renouvellement de la classe politique, et qu’il veut prendre votre place au niveau du Pdci ». J’ai dit non Monsieur le président, vous connaissez mon ambition et j’en ai parlé avec vous », a-t-il révélé.

Pour rappel, voici ce que jean Louis confiait à la presse en septembre dernier après sa rencontre avec le Sphinx de Daoukro.

« Je suis venu présenter mes excuses au président Bédié. Ces derniers temps l’actualité a essayé de nous opposer et je suis venu lui dire qu’il n’en était rien du tout et que si certains propos que j’avais tenus ont pu le heurter à cause des interprétations qui ont été faites, cela n’était pas intentionnel et je lui ai présenté des excuses. En réalité il n’en était rien du tout. Le président a très bien compris. La loyauté que j’ai envers le parti et envers le président Bédié ne souffre d’aucune ambiguïté. Il s’agit de faire gagner le PDCI en 2025. Et je m’y prépare. Et ça se fera avec forcément son soutien et avec celui du Pdci. C’est notre président et nous lui vouons un respect au-dessus de tout et c’est ce que je suis venu lui dire en toute sincérité. Et j’ai demandé au président de ne pas faire attention à tout ce brouhaha que l’on entend çà et là, car il n’en est du tout. En retour le président m’a remercié et il était content et tout est rentré dans l’ordre. », fin de citation.

 

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here