Retour d’exil de Mangly, Ahoua Don Mello, Kouamé Kouakou, un contrôle à l’aéroport mal interprété par des partisans de Gbagbo

2
Côte d'Ivoire : Retour d'exil de Mangly, Ahoua Don Mello, Kouamé Kouakou, un contrôle à l'aéroport mal interprété par des partisans de Gbagbo
Côte d'Ivoire : Retour d'exil de Mangly, Ahoua Don Mello, Kouamé Kouakou, un contrôle à l'aéroport mal interprété par des partisans de Gbagbo

Africa-PressCôte d’IvoireL’ancien directeur des douanes le Colonel Alphonse Mangly, de l’ex-leader estudiantin Kouamé Kouakou dit Ok, Guillaume Gogon et Ahoua Don Mello ont foulé le sol d’Abidjan le samedi 9 octobre 2021.

Faisant partie de la quatrième vague des exilés à regagner la Côte d’Ivoire au lendemain de l’acquittement définitif de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, l’ancien directeur du Bureau National d’Études Techniques et de Développement (BNETD) Ahoua Don Mello et sa délégation ont atterri en provenance du Ghana via la compagnie Air Côte d’Ivoire, à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny aux environs de 11 h 30 le samedi dernier, comme sur place constaté par KOACI.

À leur atterrissage à l’aéroport d’Abidjan, un contrôle des documents de voyage d’Alphonse Mangly a été vite interprété par les partisans de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo comme une arrestation présumée de l’ancien directeur général de la douane.

Sur Internet, vite, la rumeur de l’arrestation d’Alphonse Mangly a été vite propagée par le cercle des communicants « Gbagbo ou rien ».

Selon les informations en notre possession, il s’agissait juste d’un contrôle d’usage des documents de l’ancien directeur général des douanes.

Alphonse Mangly, accueilli au siège provisoire des « Gbagbo ou rien » à Cocody ainsi que ses camarades venus d’exil le même jour de leur arrivée, a lâché que « l’incident de l’aéroport n’est pas anodin. Je suis resté au Ghana parce que je ne suis pas arrivé à Abidjan le 17 juin (date du retour au Pays de Gbagbo Ndlr) par solidarité ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here