Elections partielles dans le Guémon, Katinan vole à la rescousse du candidat du PPA-CI, Daniel Billaud « dans les conditions normales, personne ne peut nous battre »

1
Elections partielles dans le Guémon, Katinan vole à la rescousse du candidat du PPA-CI, Daniel Billaud « dans les conditions normales, personne ne peut nous battre »
Elections partielles dans le Guémon, Katinan vole à la rescousse du candidat du PPA-CI, Daniel Billaud « dans les conditions normales, personne ne peut nous battre »

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Dans la région du Guémon, les élection régionales et municipales seront reprises le 2 décembre 2023. Le candidat du Rhdp, parti au pouvoir, Célestin Serey Doh affrontera les candidats du PPA-CI et du PDCI.

Justin Koné Katinan, président du Conseil Stratégique et Politique (CSP) du PPA-CI était hier lundi 27 novembre 2023 à Duekoué pour galvaniser les militants du Parti de Gbagbo à voter Daniel Billaud au régionales et Tcheïdé Ladislas aux municipales à Kouibly.

Selon l’ancien ministre du budget de Gbagbo, personne ne peut battre le PPA-CI dans la région du Guémon

« Nous savons que dans les conditions normales, personne ne peut nous battre dans le Guémon. Mais depuis 2011, notre pays est dirigé par des gens qui ont érigé des contre valeurs en valeur. La tricherie, le vol permanent. Et ils pensent que tout peut se faire avec l’argent. Or tout ne peut pas se faire avec l’argent parce que le peuple wê est un peuple digne qu’on ne peut pas acheter », a lâché Justin Koné Katinan.

L’ancien porte-parole du PPA-CI est revenu sur les tueries de 2010 à Duekoué. Il a tenu à rendre un hommage aux familles des personnes tuées dans cette partie de l’ouest de la Côte d’Ivoire lors des crises politiques.

« Nous ne sommes pas rancuniers mais nous ne pouvons pas oublier que nos camarades, nos militants ont été tués ici. Des familles entières ont été assassinées ici parce qu’elles ont choisi la vérité, elles ont choisi de s’aligner derrière Laurent Gbagbo. Mais ceux qui viennent solliciter votre suffrage, à supposer leurs œuvres avaient été parfaites et qu’on avait tué tous les wê, à qui allaient-ils demander ce suffrage ? Ils allaient demander à qui de les voter ? », s’est interrogé le natif d’Arikokaha.

Aux militants du parti de Gbagbo, Katinan a fait savoir que Daniel Billaud est le candidat qui a été choisi par le PPA-CI.

« Le Président Gbagbo me charge de venir vous dire qu’il a son fils Billaud Daniel que le parti a choisi pour être notre candidat. Dimanche, je le disais à Yamoussoukro, un militant est un militaire sans arme. Il est le soldat d’une cause. Et pour cette cause, il respecte le choix de son parti. On a plusieurs façons d’essuyer nos larmes. Le 2 décembre, on doit essuyer nos larmes et surtout donner un message aux uns et aux autres que nous les wê, nous sommes pour la réconciliation, pour la paix dans ce pays mais nous n’avons pas oublié, afin que cela ne se répète en Côte d’Ivoire », a martelé Katinan.

« Le message doit être sans ambiguïté que notre choix de rester dans la vérité avec Laurent Gbagbo est irréversible et ne peut pas être monnayé d’une façon ou d’une autre. Votez donc pour les candidats de Gbagbo », a-t-il ajouté pour terminer.

Enfin, nous apprenons que, sans surprise, le candidat indépendant issu du RHDP, Méambly, connu pour son instabilité et son opportunisme, pourrait s’écraser au profit du candidat Serey Doh.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here