PDCI-RDA, inscription sur la liste électorale, un SG de section aux militants : « l’heure n’est plus au bavardage creux sur les réseaux sociaux »

3
PDCI-RDA, inscription sur la liste électorale, un SG de section aux militants : « l'heure n'est plus au bavardage creux sur les réseaux sociaux »
PDCI-RDA, inscription sur la liste électorale, un SG de section aux militants : « l'heure n'est plus au bavardage creux sur les réseaux sociaux »

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Que se passe-t-il au PDCI-RDA ? La nomination du Professeur Niamkey Koffi par le Président Bédié en tant que Secrétaire exécutif chargé des élections n’est pas du goût de certains militants qui estiment que le sphinx de Daoukro a fait un mauvais coaching.

Ces militants accusent le Professeur Niamkey Koffi d’être à la base de la débâcle du candidat du PDCI à l’élection législative à Bodokro.

Pour Doua Michel membre du Bureau politique et Secrétaire général de section résidentiel Doukouré en liant le Secrétaire exécutif chargé des élections à cette défaite électorale, c’est faire preuve d’une mauvaise foi manifeste.

«Le long pamphlet sur les réseaux sociaux contre le secrétaire exécutif chargé des élections est contre-productif pour le PDCI-RDA. Il est judicieux de rappeler que le Professeur Niamkey Koffi a été nommé après les législatives de mars 2021. Sa nomination fait à peine un an. Sieur Gnagne Nicaise Petrouce aurait pu attendre et observer afin de porter un jugement de valeur sur les faits et non des préjugés conçus et fabriqués à souhait avec pour seul et unique but de salir et positionner son mandant. L’appel à manifestation d’intérêt pour les élections municipales et régionales, critiqué par Gnagne Nicaise Petrouce, découle des différentes critiques formulées par l’ensemble des militants du PDCI-RDA. Nous avons toujours murmuré contre la précipitation qui a toujours prévalue dans la désignation des candidats du PDCI-RDA aux différentes échéances électorales », explique, le Secrétaire général de section résidentiel Doukouré de Yopougon dans une déclaration en notre possession.

Selon lui, la nouvelle équipe a voulu rectifier le tir en s’y prenant tôt pour non seulement éviter le déficit d’organisation que les militants du PDCI-RDA ont toujours décrié, mais aussi laisser une marge de manœuvre à la conciliation comme le parti sait si bien le faire.

Il affirme que l’ancien Secrétaire exécutif chargé des élections, Adiko Roland, éminent cadre du PDCI RDA, présenté comme un génie, un expert en élection a traîné des casseroles sur son passage depuis 2010, date à laquelle il a succédé à feu le ministre Bamba Mamadou.

«C’est sous la gestion du génie, de l’expert en élections que feu Doukouré Moustapha, Ezaley Georges ont été spolié de leur victoire, sans qu’il ne trouve l’alchimie nécessaire pour inverser la tendance des résultats. C’est sous la gestion du génie, l’expert en élections que nous avons perdu la grande ville de Bouaké et tout récemment celle de Yamoussoukro. C’est sous le règne du génie, de l’expert en élections que les noms de certains candidats s’évaporaient par enchantement sur le trajet de la maison du parti et le siège de la CEI au 2 plateaux. C’est sous le règne du génie, de l’expert des élections que le copinage a été érigé en mode de désignation des candidats entraînant ainsi la multiplicité des candidatures indépendantes au sein du parti. C’est sous la gouvernance du génie, de l’expert en élections que le PDCI RDA a produit deux mandats de parrainage pour la même circonscription de Guiglo pour les législatives de 2021(l’un au Ministre Hubert Oulaye pour la coalition Eds/ PDCI RDA et l’autre à Disseloue Léonard), créant ainsi une confusion totale dans l’esprit de nos militants de cette zone », a déploré, Doua Michel, membre du Bureau politique.

Le SG soutient que « tout un livre ne suffirait pas à égrener les insuffisances de notre génie et expert en élection, lorsqu’il gérait le département élections du PDCI-RDA ».

Il pense enfin que cette débauche d’énergie que certains cadres du PDCI-RDA déploient pour peindre en noir les cadres du parti sur les journaux devrait servir à participer à son rayonnement partout où ils se trouvent.

«La période de la révision électorale arrive à grand pas, l’heure n’est plus au bavardage creux sur les réseaux sociaux, mais l’heure est venue pour que chacun se pose la question suivante : ai-je fais, ce que je devais, pour le rayonnement du PDCI RDA ? », conclu, Doua Michel.

Wassimagnon

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here