Pour une meilleure sortie de crise, voici les propositions de Gnamien Yao

Africa-PressCôte d’Ivoire. Le ministre Gnamien Yao, Dr en Technique économique de l’exploitation du sous-sol, vice-président du Parti Démocratique de Côte d’ivoire (PDCI-RDA) chargé des grandes conférences a animé le lundi 11 janvier au siège dudit parti sis à Cocody, une conférence publique de remobilisation des militants sur le thème “le dialogue politique selon le président Henri Konan Bédié : Une chance pour la paix en Côte d’ivoire”.

Au cours de cette conférence, le conférencier, vice- président du PDCI-RDA est revenu longuement sur le dialogue. Il indique que le dialogue est la voie idéale pour sortir la Côte d’ivoire de la situation actuelle.

C’est pourquoi, il invite les militants de son parti, le PDCI et tous les Ivoiriens à soutenir le sphinx de Daoukro qui a pour seule arme de combat politique, le dialogue et le dialogue, toujours le dialogue.

Pour le grand conférencier du PDCI-RDA, le président Henri Konan Bédié, en persistant et signant que la paix ne s’obtiendra que par le dialogue et dans le dialogue inclusif face aux crises que vit la Côte d’ivoire depuis le 6 août 2020, fait preuve de constance depuis 1949, jusqu’à ce jour. Toujours resté attaché aux valeurs du PDCI-RDA qui est le dialogue.

Dans exposé, Dr Gnamien Yao a fait étalage de la vision futuriste du président du PDCI-RDA. En clair, l’héritage qu’il souhaite laisser aux générations futures.

Selon lui, c’est un État politiquement prospère et démocratique, un État de droit, prospère économiquement, socio-culturellement où les uns et les autres vivront en harmonie. Un État homogène avec comme ferment le respect de la loi.

Pour parvenir à cet héritage, il faut obéir à deux impératifs soutient-il. À savoir, l’impératif du respect de la constitution, notre loi fondamentale et l’impératif du recours systématique au dialogue pour régler tous les différends en Côte d’Ivoire.

À la fin de sa communication, le collaborateur de Bédié a promis une sorte d’université ouverte pour permettre aux militants du PDCI-RDA de se former à l’exercice des débats et autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here