Réduction des émissions de gaz à effet de Serre, l’aéroport d’Abidjan devient leader en Afrique et atteint le niveau + de l’Accréditation Carbone

2

Africa-Press – Côte d’Ivoire. L’aéroport international Félix Houphouët-Boigny (F.H.B.) d’Abidjan, franchit encore une étape importante en devenant le premier aéroport d’Afrique à atteindre le niveau ACA 4+ (Transition) du programme Airport Carbon Accréditation (ACA).

Il s’agit du deuxième niveau le plus élevé du programme international de certification en matière de gestion globale des émissions de carbone pour les aéroports, relève une note d’AERIA consultée ce vendredi 31 mai 2024 sur son site.

Selon le document, pour le niveau ACA 4+, l’aéroport a pris un engagement de réduction absolue de ses émissions qui couvre toutes les émissions de scope 1 et 2, en formulant un objectif à long terme en phase avec la trajectoire définie par le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC).

« Cela signifie que l’aéroport réduit ses émissions et celles de ses partenaires et prestataires conformément aux objectifs de l’Accord de Paris et qu’il compense ses émissions résiduelles, à l’aide de mécanismes reconnus au niveau international. La certification est évaluée et vérifiée de manière indépendante par un organisme tiers », relève-t-on.

Nous apprenons que, la gouvernance de cette démarche est assurée par un plan de gestion du carbone adapté et un plan de partenariat avec les parties prenantes pour atteindre l’objectif défini.

« Plus concrètement, la direction de l’aéroport a mis en œuvre des actions et des initiatives portant sur les émissions directes et indirectes. Il s’agit notamment de la réduction de la consommation de carburant des véhicules, de la réduction de la consommation d’électricité due au fonctionnement de la climatisation, de la réduction de la consommation d’électricité liée au fonctionnement de l’éclairage, par l’utilisation d’énergie propre, de la réduction des autres consommations d’électricité et de la réduction du temps du cycle LTO », explique-t-on.

Le programme Airport Carbon Accréditation approuvé par le Conseil International des Aéroports (ACI), a permis à AERIA d’éviter 16 150 tonnes d’émission de CO2 depuis son adhésion au programme ACA en 2014.

A ce jour, AERIA à compenser plus de 29 000 tonnes de CO2 à travers des mécanismes reconnus au niveau international.

Pour rappel, AERIA est membre du comité CO2 piloté par l’Autorité Nationale de l’Aviation Civile (ANAC). Ce Comité opère sous la supervision de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), assurant la mise en œuvre efficace des stratégies de l’organisation, notamment le document 9988 (Orientations sur l’élaboration du plan d’action des États sur les activités de réduction des émissions de CO2), entre autres.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here