Reforme du BTS, le Professeur Adama Diawara annonce le réexamen et l’actualisation des curricula des filières porteuses d’emplois en accord avec le secteur privé

3
Reforme du BTS, le Professeur Adama Diawara annonce le réexamen et l'actualisation des curricula des filières porteuses d'emplois en accord avec le secteur privé
Reforme du BTS, le Professeur Adama Diawara annonce le réexamen et l'actualisation des curricula des filières porteuses d'emplois en accord avec le secteur privé

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Adama Diawara ce jeudi à Abidjan (ph KOACI.COM)

Le Professeur Adama Diawara, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, hier après-midi, dressé le bilan 2021 de son département et décliné les perspectives de l’année 2022 au cours d’une rencontre avec la presse.

Il a à l’occasion annoncé l’achèvement des travaux de la phase 1 de l’Université de San-Pedro cette année et précisé que ce temple du savoir sera inaugurée par le Président de la République, Alassane Ouattara.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a réitéré l’ouverture cette année de l’Université de Bondoukou, comme annoncé par Alassane Ouattara dans son adresse à la nation.

2022 sera également marquée par «l’achèvement des travaux d’extension des anciennes universités publiques et l’ouverture des cités universitaires périphériques d’Abobo 1, Abobo 2, Port-Bouët 3 et Vridi », Il a également indiqué qu’en 2022 les travaux des nouvelles résidences universitaires qui sont en construction à Université Félix Houphouët-Boigny et Nangui Abrogoua seront achevés.

Le Professeur Adama Diawara a assuré que cette année 2022 le gouvernement octroie 660 postes de recrutements d’assistants Chefs de cliniques et d’attachés de recherche, dont 210 glissements catégoriels et 450 recrutements nouveaux.

Il a réaffirmé que des reformes sont en cours d’élaboration telles que la reforme du BTS. Selon lui, les filières non porteuses d’emplois seront supprimés et les curricula de celles porteuses d’emplois seront revisités et actualisés en accord avec le secteur privé.

«La loi sur l’enseignement supérieur et le parachèvement de la mise en œuvre du LMD nécessiteront un certain nombre de chantiers», a- t-il conclu.

Dans son bilan 2021, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique s’est attardé sur les réalisations infrastructurelles en rappelant l’ouverture de l’Université de San-Pedro qui a été effective le 19 octobre 2021, l’inauguration de la cité et du restaurant universitaires de Korhogo, l’ouverture du restaurant universitaire de Daloa.

Le Professeur Adama Diawara a ajouté que les cités universitaires périphériques qui étaient en réhabilitation ont ouvert précisément, notamment, Williamsville, Port-Bouët I et Port-Bouët 2.

Il a mentionné le démarrage du programme d’extension des anciennes universités publiques (construction et équipement de nouveaux amphis, de nouveaux bâtiments de travaux dirigés, des bureaux d’enseignants, de travaux pratiques etc..), le démarrage de la construction de nouvelles résidences universitaires, à Korhogo et Daloa et de nouveaux restaurants universitaires, à Cocody et Abobo-Adjamé.

Le ministre a souligné que le gouvernement ivoirien fait beaucoup au niveau du recrutement des assistants ce qui s’est concrétisé avec le recrutement de 610 Assistants, Assistants Chefs de cliniques et attachés de recherche, dont 210 glissements catégoriels et 200 recrutements nouveaux.

Concernant le volet de la recherche scientifique, le Professeur Diawara a rappelé, la mise en place d’un fonds d’établissement de 5 milliards FCFA, pour la Science, la Technologie et l’Innovation ( FONSTI). Selon lui, en 2021, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a innové avec l’orientation des bacheliers 2021 en septembre 2021, permettant une rentrée unique.

Wassimagnon

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here