Téhini, un détachement de l’armée ivoirienne pris à partie par des groupes armés ?

13
Téhini, un détachement de l'armée ivoirienne pris à partie par des groupes armés ?
Téhini, un détachement de l'armée ivoirienne pris à partie par des groupes armés ?

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Ce genre d’attaque arrive parfois dans cette partie du nord de la Côte d’Ivoire.

« Vers 12h, une patrouille du détachement de Togolokaye est tombée dans une embuscade de groupes armés terroristes (GAT) à la lisière de Mossibougou et Dantou à 8 km de Helintira », rapporte un message télégraphique militaire dont copie est parvenue à KOACI.

Ainsi selon ce message télégraphique, un détachement de l’armée ivoirienne chargé d’assurer la sécurisation au nord du Pays dans le cadre de la lutte contre le terrorisme est tombé dans une embuscade le lundi 3 janvier 2022 dans des villages proches de Téhini.

Si aucune perte en vie humaine n’est à déplorer du côté de l’armée ivoirienne, il faut noter que pendant l’opération de ratissage les soldats ivoiriens ont constaté par endroit des traces de sang qui laissent entrevoir des pertes chez l’ennemi. Ils ont également saisi une kalachnikov, quatre motos, deux téléphones et un drapeau GAT (Groupe armée terroriste).

Cliquez pour agrandir l’image

Pour rappel, de l’égard à la fragilité de cette partie de la Côte d’Ivoire, le chef de l’État Alassane Ouattara, dans son adresse à la nation le 31 décembre 2021 a annoncé le renforcement des capacités militaires dans cette zone. Aussi, il a fait savoir qu’un budget avait été mis en place pour aider les jeunes, qui sont des proies faciles au recrutement des terroristes, à se prendre en charge.

Jean Chresus, Abidjan

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here