Après le sacre des Éléphants à la CAN 2023, la FIF « gâte » les acteurs du football local, plusieurs millions de fcfa distribués aux clubs

3
Après le sacre des Éléphants à la CAN 2023, la FIF « gâte » les acteurs du football local, plusieurs millions de fcfa distribués aux clubs
Après le sacre des Éléphants à la CAN 2023, la FIF « gâte » les acteurs du football local, plusieurs millions de fcfa distribués aux clubs

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Dans la mouvance de la célébration de la troisième étoile des Éléphants footballeurs, la Fédération ivoirienne de football (FIF) a gâté ce mercredi 6 mars 2024 les dirigeants des clubs ivoiriens en leur octroyant exceptionnellement des fonds pour cette saison. Les clubs amateurs ont été les plus chanceux.

L’annonce des fonds s’est faite au cours de la cérémonie de présentation du trophée de la CAN à la grande famille du football au siège de la FIF.

C’est le Secrétaire exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF) Armand Gohourou sur instruction du Président Yacine Idriss Diallo qui a porté à la connaissance des Présidents de clubs, ces annonces que le Comité exécutif réuni mardi, 5 mars, a décidé de mettre en place au profit du football local.

Selon lui, ces mesures très importantes pour le football sont l’engagement et la détermination du Comité exécutif à œuvrer pour le développement du football ivoirien.

Le Président et son comité exécutif ont décidé d’accompagner particulièrement le football amateur. Avec ce résultat de la CAN, c’est un accompagnement exceptionnel de 757 millions de FCFA qui a été offert au football amateur.

« Cette somme est repartie de la façon suivante, 200 millions de FCFA pour la division trois, 109 millions de FCFA pour les clubs de la division régionale, 250 millions pour les clubs du District, 104 millions pour le football féminin, Et 12 millions pour les ligues régionales », a précisé, M. Gohourou.

En ce qui concerne le football professionnel, un accompagnement exceptionnel de 200 millions de FCFA pour cette saison a été levé pour cette catégorie. Comme indiqué par le Secrétaire exécutif, les 200 millions de FCFA sont répartis entre les clubs de la ligue 1 et ceux de la ligue 2.

Un autre accompagnement de 5 millions de FCFA a été octroyé à la ligue de football professionnel, et 5 millions de FCFA pour la ligue de football amateur. En plus de ces moyens importants dégagés, le comité exécutif de la FIF a décidé d’offrir des cars de transport aux clubs de Côte d’Ivoire.

Lors de la cérémonie deux clubs ont bénéficié de ces cars. Et d’ici une semaine ou dix jours, les autres entreront en possession de leurs cars. Les clés des deux véhicules ont été remises officiellement aux clubs choisis issus de la ligue 1. Il s’agit de Lys de Sassandra, et de Bouaké football club.

Le bureau exécutif de la FIF a décidé d’appuyer certains partenaires qui œuvrent au développement du football ivoirien. Il a annoncé 7 millions à l’ensemble des commissaires au match et 12 millions pour les 5 commissions indépendantes. En plus des clubs, les groupements d’intérêt de football (médecin, entraîneurs) auront 25 millions et les 16 commissions permanentes recevront 40 millions de FCFA.

Les hommes de medias ont également bénéficié des moyens mobilisés à titre exceptionnel autour de la victoire des Éléphants. Le Comité exécutif a décidé d’offrir à chaque association de journalistes, la somme de 2,5 millions de FCFA. Soit 5 millions de FCFA pour les deux associations.

Du 13 janvier au 11 février 2024, la Côte d’Ivoire mobilisée accueillait la 34ème édition de la coupe d’Afrique des Nations avec deux objectifs prioritaires: gagner le pari de l’organisation et sur le plan sportif représenter le plus dignement possible le pays pendant la compétition.

En sa qualité de croyant, Yacine Idriss Diallo estime que cet exploit qui s’inscrit en lettres d’or dans l’histoire du football ivoirien, n’aurait sans doute pas été possible, d’une part sans la main de Dieu Tout-puissant et d’autre part, sans le soutien inconditionnel des autorités avec à leur tête le Chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara, premier capitaine du « Commando Ivoire » et du peuple de Côte d’Ivoire dans sa globalité.

Il a à l’occasion rendu un hommage appuyé aux joueurs qui sont les véritables artisans de cette victoire, ainsi qu’aux entraineurs et à tout le staff technique.

«Je leur exprime notre pleine et entière satisfaction et les assure de notre soutien total pour toutes nos batailles futures, notamment la CAN 2025 et les éliminatoires du Mondial 2026. J’ai également une pensée empreinte de reconnaissance pour M. Jean Louis Gasset, l’entraineur sortant et principal architecte de cette sélection », a-t-il ajouté.

Dans l’élan de cette victoire, le Président Diallo renouvelle aussi le soutien de la FIF à toutes les équipes engagées dans les autres compétitions aussi bien au niveau des clubs que des autres équipes nationales.

«Certes, ce trophée est celui de tous les Ivoiriens sans exception, mais je crois fortement qu’il est encore plus le vôtre, en tant qu’acteurs de premier plan du football en Côte d’Ivoire. Soyez donc félicités et remerciés, vous qui chaque jour consacriez votre temps, votre énergie, votre intelligence et vos moyens au développement et au rayonnement de notre sport roi. Je ne cesserai de l’affirmer, le football local est un terreau irremplaçable et sa part dans tous nos succès est indéniable et indiscutable. Nous en avons une preuve palpable, puisque sur les 27 joueurs sélectionnés pour la présente CAN, 14 sont issus des clubs de notre championnat local », a mentionné, Yacine Idriss Diallo.

Après le sacre des Éléphants à la CAN 2023, le Président de la FIF promet la qualification des ivoiriens aux JO 2024, à la CAN 2025 et à la Coupe du Monde 2026.

«S’agissant des engagements liés aux résultats sportifs, le point relatif à la CAN 2023 a été réalisé. Le trophée que j’ai l’honneur de vous présenter ce jour, en est la parfaite illustration. Pour la CAN 2025 et la CM 2026, nous avons bon espoir de tenir nos engagements. En ce qui concerne les autres engagements, je suis en mesure de vous informer que toutes nos promesses seront tenues », a-t-il déclaré.

En guise de conclusion, Yacine Idriss Diallo a lancé un appel à l’union, à la solidarité et à la confiance retrouvée. Car selon lui, avec le trophée remporté, un nouvel état d’esprit est né.

« C’est celui de la résilience, du mental à toutes les épreuves et du fighting spirit, comme le disent les Anglais.De ce nouvel esprit, une culture de la victoire et de la gagne se dessine qu’il convient de préserver et de perpétuer tous ensemble. Cela doit se faire en continuant à travailler avec rigueur, acharnement, abnégation et surtout dans l’humilité et la foi », a conclu, le Président de la FIF.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here