Élection à la présidence du Taekwondo, Yacé face à Zunon, l’ultime combat pour la gestion de la fédération

3
Élection à la présidence du Taekwondo, Yacé face à Zunon, l'ultime combat pour la gestion de la fédération
Élection à la présidence du Taekwondo, Yacé face à Zunon, l'ultime combat pour la gestion de la fédération

Africa-Press – Côte d’Ivoire. Le chronogramme de l’assemblée générale élective au Taekwondo est connu.

Comme nous l’avions annoncé dans nos précédents articles, une décision de justice a annulé l’élection de Jean-Marc Yacé à la tête de la fédération de Taekwondo.

Ainsi, le 15 octobre 2022, c’est la reprise de l’assemblée générale élective au Taekwondo pour la présidence de la fédération.

Les Taekwondo’ins seront donc à nouveau convoqués dans les urnes pour élire le président de la Fédération, ainsi que les commissaires aux comptes.

L’information a été donnée par le secrétaire général de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, Me Niava Jean-Jacques.

Le candidat Jean-Marc Yacé vainqueur de l’élection litigieuse annulée pour cause de tripatouillage des textes fait par l’ancienne équipe dirigeante, est toujours en lice.

“Pour consolider le Taekwondo Ivoirien, j’ai décidé de la tenue d’une nouvelle élection à laquelle je me présente à nouveau (présidence) après huit (8) mois d’activité. C’est dans le cadre du lancement de ma campagne que, ce dimanche 25 septembre 2022, j’ai rencontré les représentants du Taekwondo de Cocody, les Grands Maîtres, les Maîtres de Salles et présidents de Ligue. Tous ensemble pour la confirmation de ma réélection au soir du 15 octobre 2022, pour un Taekwondo plus fort !”, a fait savoir l’actuel maire de Cocody, candidat au poste de président.

Cette fois-ci, Jean-Marc Yacé sera face à des candidats qui s’étaient retirés de la course pour cause de tripatouillage des textes. Parmi ces candidats, figure Me Alain Zunon.

Ce dernier affirme que les chances de la victoire de l’actuel maire de Cocody sont minces.

Pour lui, Jean-Marc Yacé a une équipe divisée.

“Les uns ont rejoint le candidat Remark soutenu désormais par le grand-maître Bamba Check et pour les autres en nombre infime sont restés dans l’équipe du grand-maître Yacé. Concernant le grand-maître Remark face au tripatouillage de l’ancienne équipe dirigeante, il a été le premier à porter plainte pour ensuite la retirer, donnant ainsi son quitus pour la validation de l’équipe du GM Yacé. Nous nous sommes restés constants depuis le début face à cette forfaiture.

Le GM Remark se vente très souvent d’être un grand-maître, mais l’administration et l’encadrement sont deux choses très distantes.”, argue Me Alain Zunon qui estime qu’il a toutes les chances de remporter cette élection.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here