En prélude à la CAN 2023, le maire de Bouaké aux Populations : « Que tous ceux qui occupent les trottoirs prennent les dispositions pour les libérer »

3
En prélude à la CAN 2023, le maire de Bouaké aux Populations : « Que tous ceux qui occupent les trottoirs prennent les dispositions pour les libérer »
En prélude à la CAN 2023, le maire de Bouaké aux Populations : « Que tous ceux qui occupent les trottoirs prennent les dispositions pour les libérer »

Africa-Press – Côte d’Ivoire. « Les trottoirs doivent être libérés. Que tous ceux qui les occupent prennent les dispositions pour les libérer. Nous ne voulons plus de camions sur les trottoirs. Il faut que les transporteurs aillent sur les sites aménagés pour les gares », c’est l’important message lancé par le Maire Amadou Koné, le week-end dernier, à l’occasion de la deuxième édition de la Semaine de la salubrité dans l’ensemble des sept arrondissements de la commune.

Cette édition était marquée essentiellement par le curage des caniveaux et le nettoyage des rues.

Pour cette deuxième édition, le maire Amadou Koné s’est une fois encore félicité de l’adhésion massive des populations, des organisations de la société civile, de son conseil municipal, des bénévoles et surtout de l’accompagnement du ministère de la salubrité à travers l’ANAGED, note-t-on.

« Ce qui était important pour nous, c’est qu’il y ait cette adhésion populaire de toutes les forces vives de la ville. Des ONG, la jeunesse estudiantine, les femmes, les ministères techniques partenaires, les confessions religieuses etc. (…) Nous sommes aujourd’hui avec le ministre Amichia, président du COCAN pour la visite des sites importants devant être entretenus dans le cadre de la prochaine coupe d’Afrique dont une partie se jouera ici à Bouaké » a dit le Maire Amadou Koné face à la presse.

Appréciant le travail d’embellissement en cours à Bouaké, le président du COCAN, Albert François Amichia, a salué le travail abattu par le nouveau Maire et son conseil municipal.

« Nous avons parcouru la ville et nous avons vu ce qui est en train d’être fait. Il était important que ce travail soit anticipé. Les infrastructures sportives doivent faire la fierté de cette ville et cette fierté doit se doubler d’un comportement, d’une façon d’accueillir les équipes, les supporters et les délégations officielles. Il faut que nous donnions une belle image de cette ville », a félicité le président du COCAN, rapporte-t-on.

Donatien Kautcha, Abidjan

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here