FIF Côte-d’Ivoire: Dao Gabala fait retirer le poster géant d’hommage au défunt Sidy Diallo

FIF Côte-d’Ivoire: Dao Gabala fait retirer le poster géant d’hommage au défunt Sidy Diallo
FIF Côte-d’Ivoire: Dao Gabala fait retirer le poster géant d’hommage au défunt Sidy Diallo

Africa-PressCôte d’Ivoire. Le poster géant en hommage du défunt président de la FIF, Augustin Sidy Diallo n’est plus visible depuis quelques jours. Il a été retiré, le lundi 8 février 2021 sur instruction de la Présidente du comité de normalisation, Mariam Dao Gabala.

Selon, les informations en notre possession, l’ancien directeur exécutif de la FIF Sam Etiassé encore en poste avait fait exécuter cette décision du CN-Fif, alors qu’il était en poste , malgré son opposition à cette vision de Mme Gabala.

« Nous avons fini de rendre hommage au président Sidy Diallo », a expliqué un salarié du comité de normalisation joint le dimanche 14 février 2021.

Et de poursuivre : « À la salle de conférence de la FIF, il y a le poster de l’ensemble des présidents de la FIF. Personne ne peut se permettre de retirer l’une des photos, chacun partira pour laisser ces photos ». Une manière pour lui dire de banaliser le retrait du poster hommage. Pour sûr le retrait de ce poster ne peut pas effacer l’amour de nombreux sportifs pour Sidy Diallo.

Sam Etiassé n’est plus en fonction à la Fédération Ivoirienne de Football. Le comité de normalisation, dirigé par Mariam Dao Gabala, a décidé de se séparer de ses services au motif de ne pas partager la même vision avec lui.

Cette séparation a été matérialisée, le jeudi 12 février 2021 en présence de commissaires de justice, qui ont scellé le bureau de l’ancien directeur exécutif de la FIF Sam Etiassé. Avant de faire l’inventaire. Une procédure normale selon des interlocuteurs à la FIF.

” En ce qui concerne le Dex Sam Etiassé, naturellement, quand on n’est plus en contrat avec une structure ou association, les huissiers viennent faire un inventaire. Les inventaires permettent de dire:, ” voici ce qui revient à l’institution, voici ce qui me revient”.Ceci pour ne pas que les deux parties s’accusent mutuellement. Naturellement, des huissiers sont venus. Cela fait partie de la routine. Les clés ont été remises aux huissiers. Ils scellent le bureau le temps que l’inventaire soit fait et que le bureau soit affecté à quelqu’un d’autre. Il n’y a pas d’animosité, c’est la routine normale. Cela a été fait le jour où l’information lui a été donnée. Il a remis les clés aux huissiers qui étaient là, pour constater la décision et la faire exécuter”, a confié une source au sein de la « normalisation » de la Fif.

Au cours de sa conférence de presse du vendredi 12 février 2021, Mariam Dao Gabala présidente du comité de normalisation, avait refusé d’entrer dans les détails de cette séparation afin de préserver la dignité du concerné, selon elle.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here