Mondial 2026, avant la rencontre face au Kenya, Faé « On a la confiance et l’envie de gagner »

1
Mondial 2026, avant la rencontre face au Kenya, Faé « On a la confiance et l'envie de gagner »
Mondial 2026, avant la rencontre face au Kenya, Faé « On a la confiance et l'envie de gagner »

Africa-Press – Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire occupe la tête du classement depuis la troisième journée des éliminatoires de la coupe du monde avec 9 points après leur victoire le vendredi 7 juin 2024 face au Gabon.

À la veille de leur rencontre contre le Kenya pour les Éliminatoires du Mondial 2026, le sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, Emerse Faé, a exprimé sa confiance et sa détermination à décrocher une victoire. Lors de la conférence de presse tenue ce lundi 10 juin 2024, Faé a partagé son optimisme quant à l’état d’esprit de ses joueurs et leur préparation minutieuse pour ce match décisif.

Emerse Faé a commencé par rappeler les performances impressionnantes de son équipe lors des premiers matchs des éliminatoires.

“On avait déjà gagné les deux premiers matchs de ces éliminatoires avant la CAN. Et on commence bien ces deux journées du mois de juin en battant le Gabon à domicile. Donc on vient ici avec la confiance et l’envie de gagner, de prendre les trois points avant d’aller en vacances.”, a-t-il déclaré.

Ces victoires successives ont insufflé une dynamique positive dans le camp ivoirien, renforçant leur détermination à poursuivre sur cette lancée victorieuse. La récente victoire contre le Gabon a été particulièrement importante, consolidant leur position en tête du groupe et augmentant leur confiance avant le match contre le Kenya.

Faé a détaillé le programme de préparation de l’équipe depuis leur arrivée au Kenya.

“La préparation se passe bien. On est arrivé samedi. On a passé la journée à bien récupérer. Dimanche on a fait une petite séance pour s’aérer un peu et aujourd’hui on va bien rentrer dans la préparation du match pour être prêt demain.”, a-t-il fait savoir.

Cette approche méthodique vise à assurer que les joueurs soient dans les meilleures conditions physiques et mentales pour affronter leurs adversaires.

Cependant, quelques inquiétudes subsistent concernant l’état physique de certains joueurs clés.

“On a laissé Seko et Ghislain au repos hier. Ils avaient un peu de douleur et de courbatures par rapport au match de vendredi. Pour Sébastien Haller, c’est un peu plus compliqué. Il ne participera pas ce soir à l’entraînement. On attend de voir demain matin, au réveil, dans quel état physique il sera, pour prendre la décision de le mettre sur la feuille de match ou non.”, a martelé Emerse Faé.

Revenant sur le match contre le Gabon, Faé a rejeté l’idée que le système de jeu était à blâmer pour les difficultés rencontrées.

“Même après avoir revu le match contre le Gabon, je ne pense pas que ce soit le système qui ait fait qu’on a eu quelques difficultés. C’est surtout sur la fraîcheur physique que ça s’est joué.”, a-t-il lâché.

Il a souligné que la fatigue accumulée au cours d’une longue saison a affecté la performance de l’équipe, plutôt que le schéma tactique employé.

Faé reste ouvert quant au système de jeu qu’il utilisera contre le Kenya, préférant évaluer l’état physique et mental de ses joueurs avant de prendre une décision finale. “On n’a pas encore décidé du système qu’on utilisera pour demain,” a-t-il ajouté, indiquant une flexibilité stratégique en fonction des circonstances.

Le milieu de terrain Amani Lazare a également pris la parole lors de la conférence, exprimant l’état d’esprit des joueurs avant ce match crucial.

“On compte aborder ce match avec le plus grand sérieux, d’humilité et de respect pour l’adversaire. Je ne ressens pas de pression, ça reste un jeu. On doit faire en sorte que l’enjeu ne prenne pas le dessus sur le jeu.”, a-t-il déclaré.

Lazare a également mentionné l’analyse vidéo de l’équipe kényane, soulignant leur force athlétique.

“Nous avons regardé les vidéos ce matin, j’ai vu que les Kenyans sont très athlétiques et c’est plus mon registre.”, reste -t-il confiant.

Avec une préparation minutieuse et une confiance renouvelée par les succès précédents, l’équipe de Côte d’Ivoire est prête à affronter le Kenya avec détermination.

La gestion des aspects physiques et tactiques sera cruciale, tout comme l’attitude sérieuse et respectueuse des joueurs envers leurs adversaires.

Le match du mardi 11 juin 2024 promet d’être un défi intense et passionnant, avec la Côte d’Ivoire bien décidée à continuer son chemin vers le Mondial 2026 avec une autre victoire précieuse.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here