Bouaké, les populations en phase avec Amadou Koné dans sa vision de Bouaké Nouveau, Bouaké Ville Propre

2
Bouaké, les populations en phase avec Amadou Koné dans sa vision de Bouaké Nouveau, Bouaké Ville Propre
Bouaké, les populations en phase avec Amadou Koné dans sa vision de Bouaké Nouveau, Bouaké Ville Propre

Africa-Press – Côte d’Ivoire. À l’initiative du Maire Amadou Koné, la deuxième édition de la Semaine de la salubrité à Bouaké, a débuté le samedi 28 octobre 2023 dans l’ensemble des sept arrondissements de la commune. Cette édition, marquée essentiellement par le curage des caniveaux et le nettoyage des rues, s’est poursuivie au lendemain dimanche 29 octobre 2023, cette fois en présence du ministre Albert François Amichia, président du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations, édition 2023 qui se déroulera en Côte d’Ivoire du 13 Janvier au 11 février 2024, et dont une des phases de finale se jouera à Bouaké.

Offrir un cadre de vie sain aux populations et faire de Bouaké, une ville qui attire les investisseurs, les visiteurs et où il fait simplement bon vivre, en vue du développement de l’économie locale : tel est l’objectif que s’est fixé le nouveau maire de la commune de Bouaké, Amadou Koné, résolument déterminé à faire de sa cité, la ville la plus attrayante et la plus accueillante, en prélude à la coupe d’Afrique des Nations 2023.

Après le lancement en septembre dernier qui a connu un succès franc, l’opération Grand Ménage initiée par la nouvelle équipe municipale de Bouaké, conduite par le Ministre Amadou Koné bat son plein.

Pour cette deuxième édition marquée par le curage des caniveaux le samedi 28 et le nettoyage et enlèvement des ordures ménagères sur les principales artères et importants sites de la ville le lendemain dimanche 29 octobre 2023, le maire Amadou Koné s’est une fois encore félicité de l’adhésion massive des populations, des organisations de la société civile, de son conseil municipal, des bénévoles et surtout de l’accompagnement du ministère de la salubrité à travers l’ANAJED.

« Ce qui était important pour nous, c’est qu’il y ait cette adhésion populaire de toutes les forces vives de la ville. Des ONG, la jeunesse estudiantine, les femmes, les ministères techniques partenaires, les confessions religieuses ect. Ainsi après le curage des caniveaux hier samedi 28 octobre, nous sommes aujourd’hui dimanche 29 avec le ministre Amichia, président du COCAN pour la visite des sites importants devant être entretenus dans le cadre de la prochaine coupe d’Afrique dont une partie se jouera ici à Bouaké.» a dit le Maire Amadou Koné face à la presse.

Inscrit parmi les 07 piliers et axes prioritaires de son projet « Bouaké Nouveau », la question de l’environnement et de l’assainissement est prise au sérieux par le conseil municipal dirigé par le maire Amadou Koné.

Pour sa mise en œuvre, Amadou Koné a instauré l’opération Grand Ménage. Chaque dernier Week-end du mois, lui et son conseil municipal avec l’appui des populations et organisations de la société civile, prennent d’assaut les grandes artères de la ville en vue du curage des caniveaux et du nettoyage des rues. À côté de cette opération de grande envergure et de sensibilisation des populations, chaque jour, les sept (7) adjoints au maire qui ont désormais chacun la lourde responsabilité de la propreté de la ville subdivisée en sept arrondissements de salubrité et d’État Civil, sont à la tâche. Cela depuis maintenant un mois.

En attendant que des barques de collecte des ordures ménagères et autres déchets soient déployées dans toute la ville, le Maire a invité les occupants des trottoirs à les libérer.

« Les trottoirs doivent être libérés. Que tous ceux qui les occupent prennent les dispositions pour les libérer. Nous ne voulons plus de camions sur les trottoirs. Il faut que les transporteurs aillent sur les sites aménagés pour les gares », a-t-il insisté.

Appréciant le travail d’embellissement en cours à Bouaké, le président du COCAN, Albert François Amichia, a salué le travail abattu par le Maire Amadou Koné et son conseil municipal.

« Nous avons parcouru la ville et nous avons vu ce qui est en train d’être fait. Il était important que ce travail soit anticipé. Les infrastructures sportives doivent faire la fierté de cette ville et cette fierté doit se doubler d’un comportement, d’une façon d’accueillir les équipes, les supporters et les délégations officielles. Il faut que nous donnions une belle image de cette ville », a félicité le président du COCAN.

Le Ministre Amichia a ajouté que la CAN doit être l’occasion de montrer les potentialités de la ville aux investisseurs. Il n’a pas manqué de lancer un message aux populations pour leur forte mobilisation à l’occasion des prochaines rencontres sportives.

Enfin, si Amadou Koné en vrai Capitaine entraîne progressivement les populations dans sa vison de BOUAKE NOUVEAU , BOUAKE VILLE PROPRE avec l’adhésion des populations et l’effervescence pendant les 2 premières éditions, il est clair que c’est le COCAN qui bénéficiera en premier des retombées pour l’organisation de la CAN de l’hospitalité.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here