Bouaké, remise de diplôme de fin de formation à des étudiants du Master professionnel de Droit foncier et politique agricole de l’UAO

7
Bouaké, remise de diplôme de fin de formation à des étudiants du Master professionnel de Droit foncier et politique agricole de l'UAO
Bouaké, remise de diplôme de fin de formation à des étudiants du Master professionnel de Droit foncier et politique agricole de l'UAO

Africa-Press – Côte d’Ivoire. L’UFR Sciences juridiques, administratives et de gestion, a procédé à la remise de diplôme à la 6e promotion du Master de Droit foncier et politiques agricole le vendredi 26 mai 2023 au campus 1 de l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké. À cette cérémonie de remise de diplôme, la directrice du Master professionnel de Droit foncier et politique agricole, par ailleurs directrice du Laboratoire juridique du foncier, a fait une brève présentation de ce Master situé au sein de l’UFR des Sciences Juridiques, Administratives et de Gestion.

Selon le Professeur Aline Aka Lamarche, c’est un Master qui vise à faire émerger des promotions entières d’experts fonciers, de juristes “foncieiste”; C’est-à-dire, des juristes qui ont la connaissance sur la question foncière. Pour elle, le foncier est une question cruciale en Côte d’Ivoire, puisque le foncier renvoie à l’accès à la terre. Or la terre, c’est l’accès à la ressource alimentaire, l’habitat, l’accès à la ressource économique via l’agriculture, les mines, les hydrocarbures, l’eau et autres…

« Tout ça, c’est la terre, donc le foncier est une problématique importante en Côte d’Ivoire. C’est pour cela que ce Master entend apporter la formation nécessaire à ces étudiants qui deviendront des professionnels de demain, des experts fonciers. Ce Master est intégré au Laboratoire juridique et foncier (LAJFO). Ledit Laboratoire a pour objet de créer un cadre institutionnel pour le développement des formations et des projets de recherches sur le droit foncier.

Dans cette visée, le LAJFO met en place des formations sous forme de séminaires adaptées aux besoins des professionnels et des acteurs du foncier. Il participe aux programmes de formation organisés par l’AFOR (Agence foncière rurale), participe aux débats de la société civile avec Inades-formation qui assure la présidence de la plateforme ‘’Alerte Foncier’’ qui regroupe plus de 230 ONG dans le domaine foncier. Le LAJFO approfondit la recherche avec Inades qui propose des études pour l’avancement juridique du foncier.» a-t-elle souligné.

À la suite de cette présentation du Master professionnel de Droit foncier et politique agricole, y compris le LAJFO, le Professeur Lamarche Aka a félicité les nouveaux diplômés tout en attirant leur attention sur les défis professionnels qui sont les leur. « Maintenant, l’avenir est devant vous. On vous a donné le bagage qu’il faut le bagage intellectuel. Présentement, c’est à vous de tenir votre destin. Prenez votre courage à deux mains. Ne tenez pas compte des obstacles, car les obstacles seront toujours là. Vous êtes des juristes foncieistes, sachez vous vendre.» a-t-elle exhorté.

Au nom de ses camarades récipiendaires, le Délégué de promotion Maxime DANHE a traduit sa satisfaction pour cette fin d’étude couronnée par l’obtention de leur Master. Notons que ce sont 35 étudiants admis pour ce Mater sur 40 au total, et 25 étaient présents à cette cérémonie solennelle de remise de diplôme. Le secrétaire général de Inades, parrain de la cérémonie, a offert un kit de deux ouvrages sur le foncier dont il est l’auteur et la somme de 1 million fcfa à ses filleuls.

En marge de la remise de ces diplômes, le Dr Boni Sosthene, directeur adjoint du LAJFO, a dit une communication sur le thème « La sécurisation foncière : moyen de développement des activités agricoles et de cohésion sociale », pour montrer combien la question foncière est imminente en Côte d’Ivoire.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here