Le cabinet du ministère de la Santé accusé d’avoir détourné les primes COVID, une grève de 5 jours à compter du 19 octobre annoncée

3
Côte d'Ivoire : Le cabinet du ministère de la Santé accusé d'avoir détourné les primes COVID, une grève de 5 jours à compter du 19 octobre annoncée
Côte d'Ivoire : Le cabinet du ministère de la Santé accusé d'avoir détourné les primes COVID, une grève de 5 jours à compter du 19 octobre annoncée

Africa-PressCôte d’IvoireSYNADES, SYNAMCI, Médecin contractuel, Ide contractuel, aide-soignant contractuel, filles et garçons de salle, brancardier, ambulanciers, auxiliaires en pharmacie, caissiers, administratifs, etc…. sont menaçants.

Ils décident de la reconduction de leur arrêt de travail collectif à compter du mardi 19 octobre 2021 dans tous les établissements sanitaires publics, sur toute l’étendue du territoire national, pour une durée de cinq (05) jours renouvelables.

Depuis jeudi un préavis de grève a été déposé sur le bureau de Pierre N’Gou Demba, ministre de la Santé et de l’hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle.

Dans le document, ils dénoncent le non-paiement de la revalorisation catégoriel, de la revalorisation transport et de ses arriérés, déplorent les nombreux abus de tout genre, injustice, intimidation dont sont victimes les agents contractuels, MSHP CMU.

Les syndicats accusent le cabinet du ministre d’avoir détourné, leur prime COVID-19 et affirment enfin que depuis que l’année 2021 a commencé, ils n’ont perçu aucune prime.

À en croire, Hubert Kpansai, Secrétaire général national du SYNADES, au cours de cette grève toutes les activités dans les services administratifs et sociaux des structures sanitaires, CHU, CHR, FSU, HG, ICA, CNTS, SAMU, PMI, IRF d’Adzopé seront arrêtées.

Il soutient néanmoins que durant le mouvement, les grévistes privilégieront, le dialogue social avec les Autorités Compétentes en vue de trouver rapidement une issue heureuse à la crise.

Le Secrétaire Général national mentionne que la suspension du mot d’ordre de grève sera décidée en Assemblée Générale, dès satisfaction par le Gouvernement, des points de revendications contenus dans le préavis de grève.

Il précise qu’aucun service minimum ne sera assuré pendant la grève.

Par ailleurs, hier, en prélude à l’organisation de l’arrêt de travail du mardi 19 octobre 2021, les syndicats ont fait un sit-in à la tour C où est logé le cabinet du ministre Pierre N’Gou Demba.

Ils ont été dispersés par les agents des forces de l’ordre déployés massivement sur les lieux. Nous apprenions que deux manifestants ont été interpellés puis relâchés.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here