De retour de son exil, ce qu’entend faire l’ancienne ministre Clotilde Ohouochi pour rapprocher les camps Gbagbo et Simone

14
De retour de son exil, ce qu'entend faire l'ancienne ministre Clotilde Ohouochi pour rapprocher les camps Gbagbo et Simone
De retour de son exil, ce qu'entend faire l'ancienne ministre Clotilde Ohouochi pour rapprocher les camps Gbagbo et Simone

Africa-Press – Côte d’Ivoire. L’ancienne ministre Clotilde Ohouochi (Ph KOACI)

C’est une mission qu’elle s’est assignée au lendemain de son retour d’exil. L’ancienne ministre de la Solidarité, de la Santé, de la Sécurité sociale et des Handicapés en Côte d’Ivoire veut jouer sa partition dans la grande famille pro-Gbagbo.

Cette famille en proie à des divisions internes depuis que l’ancienne première dame Simone Gbagbo a décidé de prendre ses distances du Parti des Peuples Africains -Côte d’Ivoire (PPA-CI).

Marraine du Mouvement des Générations Capables (MGC), Simone Gbagbo, désormais idéologiquement opposée au PPA-CI de Gbagbo, reviendra sur sa position dans l’intérêt de la consolidation de ce bloc socialiste, avec en ligne de mire la présidentielle de 2025 ?

En tout cas, Clotilde Ohouochi, historienne de formation, écrivaine et conférencière, estime qu’il n’est pas encore trop tard pour recoller les morceaux.

Celle qui fut Ministre de Gbagbo d’octobre 2000 à décembre 2005 attend de jouer sa partition pour rapprocher les deux camps Simone et Gbagbo.

Lors de sa cérémonie de purification organisée dans le mois de mars dans son village natal, Clotilde Ohouochi avait à ses côtés Simone Gbagbo. Les deux femmes ont sans nul doute pu avoir une séance de tête-à-tête.

Quelques jours avant cette cérémonie de purification, l’ex-ministre de la Solidarité, de la Santé, de la Sécurité sociale et des Handicapés a été reçu à deux reprises par Laurent Gbagbo avec qui elle a eu aussi des heures de discussion.

Face à un bloc pro-Gbagbo divisé, l’on se demandait quelle position adopterait Clotilde Ohouochi à son retour d’exil. Sa position, comme confiée exclusivement à KOACI, sera celle de rapprocher les positions.

« Je ne joue pas à l’équilibriste, mais à essayer, à mon modeste niveau, à rapprocher les positions. Et ma position n’est pas très confortable, mais Dieu fera. », confie-t-elle.

L’ancienne ministre Clotilde Ohouochi, arrivera-t-elle à ses fins devant cette réalité d’un bloc pro-Gbagbo en proie à une division interne ?

Jean Chrésus, Abidjan

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here