Quels sont les meilleurs aliments pour le cerveau ?

1
Quels sont les meilleurs aliments pour le cerveau ?
Quels sont les meilleurs aliments pour le cerveau ?

Africa-PressCôte d’Ivoire. Afin de garder un certain niveau de performance, le cerveau a besoin d’être nourri en permanence comme tout organe de notre corps. Or, certains aliments lui donnent “un coup de fouet” là ou d’autres le protègent sur la durée.

Des aliments qui boostent les neurones

Comportant plus de 80 milliards de neurones, le cerveau humain est un organe complexe. Or, comme le moteur d’un véhicule, il assure une fonction vitale. Surtout, le cerveau est sollicité en permanence, et ce, même pendant la nuit. Dans un article publié le 12 avril 2021 par Medisite, le nutritionniste Raphaël Gruman évoque donc la nécessité d’une “alimentation de pointe” pour nourrir le cerveau.

Auteur du livre Le Régime Mind : Le meilleur régime du monde pour le cerveau (2017), Raphaël Gruman évoque tout d’abord les aliments qui permettent de donner un coup de fouet au cerveau. Il s’agit des glucides à index glycémique bas (ou sucres lents) pour une montée de sucre dans le sang plus lente et progressive, et donc une digestion en douceur. Les céréales complètes (riz, avoine, quinoa, etc.) peuvent jouer ce rôle tout comme les légumes secs.

Toujours dans la catégorie “coup de fouet”, le café et le thé figurent en bonne place. La caféine que contient le café est une substance psychoactive particulièrement utile lorsque l’on prévoit d’abattre un important travail intellectuel. Attention toutefois aux abus, car son point noir n’est malheureusement autre que sa capacité à masquer la fatigue. Quant au thé, celui-ci a un effet moindre par rapport au café. Toutefois, il peut aussi s’apprécier pour les capacités relaxantes de la théine.

Des aliments qui protègent le cerveau

Outre les aliments boostant le cerveau, d’autres ont pour fonction de le protéger sur le long terme. Citons en premier lieu les poissons gras, source d’oméga 3. En s’incorporant facilement dans les membranes de nos cellules nerveuses, ils favorisent une bonne communication entre les neurones. Selon Raphaël Gruman, les sardines, anchois et autres maquereaux sont ici à favoriser par rapport aux poissons plus gros, car contenant moins de métaux lourds.

Les aliments riches en fer aident quant à eux à produire les globules rouges, ceux-là même transportent l’oxygène. La plupart du temps, il s’agit de produits d’origine animale (viande rouge, boudin noir, canard, crustacés) et parfois végétale (lentilles). Citons également les aliments riches en antioxydants qui sont capables de lutter contre les radicaux libres, et donc la dégénérescence du cerveau. Les fruits rouges, baies et autres légumes en général peuvent assurer cette fonction.

Enfin, comme tous les organes, le cerveau doit être bien hydraté pour un fonctionnement optimal. Comme l’explique Raphaël Gruman, certains travaux ont prouvé qu’une déshydratation est synonyme de baisse de vigilance et de concentration et d’augmentation de la sensation de fatigue. Lorsque l’on ressent la soif suite à une perte d’eau à hauteur de 2 %, nos capacités cérébrales seraient réduites de 20 % ! Une bonne hydratation à base d’eau est donc un élément clé pour le bon fonctionnement du cerveau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here