Rentrée universitaire unique 2023-2024, les recommandations du SESSUP au Ministère

0
Rentrée universitaire unique 2023-2024, les recommandations du SESSUP au Ministère
Rentrée universitaire unique 2023-2024, les recommandations du SESSUP au Ministère

Africa-Press – Côte d’Ivoire. À l’occasion de la rentrée universitaire unique 2023-2024, le Syndicat des enseignants solidaires du supérieur privé de Côte d’Ivoire (SESSUP) par l’entremise de son Secrétaire Général Adjoint, Thibault Alalé, souhaite à tous les acteurs du système de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en particulier les enseignants des Grandes écoles et des universités privées une bonne et saine rentrée universitaire 2023-2024.

Selon ce dernier, la rentrée saine se caractérise par : L’harmonisation des taux horaires au niveau du BTS et du cycle ingénieur ; la régularité de paiement des salaires horaires ; l’implication impérative et vraie de l’enseignant du supérieur privé dans le système ; la gestion du portefeuille enseignant à travers une plate-forme du MESRS et l’attribution de carte professionnelle.

En ce qui concerne l’organisation du Brevet de Technicien Supérieur (BTS), le SESSUP recommande les points suivants :

La révision du manuel de procédure qui régi l’organisation du BTS à la faveur de l’enseignant du supérieur privé qui après 18 mois de formation peine à évaluer son apprenant au profil des acteurs externes ; La mise en place par la tutelle d’un système permettant aux employeurs de procéder à la déclaration systématique de ses employés à la CNPS par exemple ; la mise en place d’une structure par le ministère pour l’organisation des séminaires de formation dans les différentes filières ou disciplines pour les enseignants chaque année ; un accompagnement matériel et financier pour une productivité importante des résultats au BTS qui depuis trois ans est en régression.

« Nous encourageons les premiers responsables de notre ministère de poursuivre et de mener à bien le dialogue social Permanent qui est une politique noble du Président SEM. Alassane Ouattara pour l’assainissement des départements ministériels. Nous ajoutons à nos propos en invitant une fois de plus le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Professeur Adama Diawara d’instruire ses collaborateurs directs à bien vouloir tenir compte des préoccupations ci-haut citées pour le bien-être des enseignants », a-t-il indiqué.

Le SESSUP est une structure syndicale qui a des valeurs et principes que partage la Force Novatrice des Enseignements du Supérieur Privé de Côte d’Ivoire (FNESUP) à qui il réitère et renouvelle son engagement pour mener conjointement les luttes pour le bien-être des enseignants du supérieur privé de Côte d’Ivoire.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Côte d’Ivoire, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here